Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Super Mario Galaxy 2 » Tests » Test de Agent

Super Mario Galaxy 2

Fiche du test
Agent
Par Agent
9/10
0 commentaire

Boite de Super Mario Galaxy 2

Depuis l'ère de la Nintendo 64, Nintendo sort un Mario 3D par console. Cette année, Nintendo a mis fin à cette tendance, en donnant naissance à un deuxième Mario 3D sur Wii. Je parle bien sûr du mémorable Super Mario Galaxy 2 ! Comme vous pouvez le voir, Nintendo a décidé de ne pas abandonner l'univers interplanétaire. Trouvant cette idée innovante, ils ont décidé de l'exploiter dans un second jeu. Ont-ils eu raison ? C'est ce que vous découvrirez à l'intérieur de ce test !


Comme d'habitude, la princesse Peach envoie une lettre à Mario. Rien de nouveau de ce côté.


Au niveau du scénario, rien de très innovant. La princesse invite Mario à son château pour admirer la pluie d'étoile filantes. Mais là, comme de par hasard, un gigantesque Bowser capture Peach et l'emmène très loin, dans une autre galaxie. Ensuite, un Luma décide d'aider Mario dans sa quête et se transforme en anneau étoile. Une fois cela fait, Mario voyage vers une tout autre galaxie et sa fabuleuse quête commence ! Bon soyons francs, le scénario est tout à fait banal. Toutefois, a-t-on vraiment besoin d'un scénario complexe dans les Mario 3D ? Je ne pense pas. Cette série de jeux s'oriente plutôt vers d'autres aspects, comme les phases de plate-formes et la beauté des niveaux. Le scénario n'a jamais été le point fort de cette série, et ce n'est pas près de changer.


Voici la planète principale de l'aventure. À l'instar de l'observatoire, Mario revient sur cette planète chaque fois qu'il obtient une étoile.


Le but du jeu est de sauver Peach des griffes de Bowser. Pour ce faire, il faut ramasser toutes les étoiles dissimulées à l'intérieur des différentes galaxies. Les galaxies sont accessibles grâce au vaisseau spatial, qui peut voyager un peu partout à une vitesse fulgurante. L'overworld ressemble un peu à celui des New Super Mario Bros, mais dans une version redessinée à l'intérieur de l'espace. Il est beaucoup plus pratique que celui de Super Mario Galaxy car on n'a pas besoin de marcher longtemps pour y accéder. Toutefois, la plupart des niveaux sont plutôt linéaires, ce qui est bien dommage. Le chemin est la plupart du temps très facile à suivre, étant donné que le jeu est rempli de petites planètes qu'on passe une par une. Au niveau de la maniabilité, Mario obéit au doigt et à l'oeil. Luigi un peu moins, mais il saute un tantinet plus haut que Mario ce qui rend certains endroits plus facilement accessibles. Après il y a toujours quelques problèmes de caméra qui sont parfois chiants à ajuster, mais en général c'est quand même jouable.


Ce niveau me rappelle les bonnes vieilles glissades de Super Mario 64, pas vous ?


On pourra noter le retour des comètes, à l'exception des comètes cosmiques et des comètes rapides. On retrouve aussi des clones de Mario, qui ont pour but de l'éliminer sauvagement ! Grâce aux comètes, la difficulté de certains niveaux décuple. Tandis que le Spring, le Mario Boo et le Mario abeille sont de retour, des nouveaux pouvoirs font également leur apparition : le Mario nuage, qui permet au plombier de créer trois nuages en-dessous de lui et le Mario roche, qui lui permet de se transformer en roche pour tout détruire sur son passage. Ces nouveaux pouvoirs sont bien sympathiques, bien que le Mario roche est un peu difficile à contrôler. Quant à lui, le mode multijoueur est lui aussi de la partie. Il ressemble à celui du prédécesseur, mais le curseur jaune a été remplacé par un Luma orange. Toujours pas très complet, mais utile pour jouer en famille. De plus, tout comme dans Super Mario Galaxy, il est possible de jouer avec Luigi. Mais rassurez vous : cette fois-ci, il ne faudra pas refaire toutes les étoiles avec lui !


Le voici, le voilà, c'est Mario nuage !


Aussi, Mario retrouve son fidèle allié. Après avoir été déçus de son absence dans Super Mario Galaxy, notre dinosaure vert préféré est de retour ! Il apparaît cette fois avec des pouvoirs inédits. Lorsque Yoshi gobe un piment rouge, sa vitesse s'accroît. Il peut grimper sur des murs ou même marcher sur l'eau ! Quand il mange un fruit bleu, il peut s'envoler pendant quelques secondes pour atteindre des endroits très élevés. Enfin, quand il goûte à une poire lumineuse, il produit autour de lui une aura lumineuse qui lui permet de marcher sur des plate-formes autrefois invisibles. Ces pouvoirs sont parfois très utiles et ils apportent un bonus imposant. Avec ces trois pouvoirs, Yoshi pourra épauler Mario dans sa quête !


Cette pente est très abrupte, mais avec le piment rouge, rien n'est impossible !


Sans plus tarder, parlons de l'aspect musical du jeu. Les musiques sont assez classiques, rien d'impressionnant de ce côté. Seules certaines musiques comme celle de la Station Spatiale réussissent à se démarquer, les autres se limitant à quelques bruitages accompagnés d'un petit air plus ou moins mélodieux. Elles restent quand même bien sympathiques et agréables, ce qui est un minimum pour un jeu de ce calibre. Quant aux graphismes, ils sont assez semblables à ceux de Super Mario Galaxy. Pas très précis, mais assez jolis et ils représentent bien le thème de l'espace. Les ennemis et les personnages secondaires sont également très bien dessinés. Ils se fondent très bien dans le décor en plus d'être assez précis. En somme, les graphismes sont dignes d'un Mario Galaxy !


Wow ! Une splendide forêt n'est-ce pas ?


Pour résumer, Super Mario Galaxy 2 est un jeu qui vaut le détour. Ses 242 étoiles vous occuperont pendant plusieurs journées. Et puis rassurez-vous : le jeu n'est pas difficile du tout. Quelques morts par-ci par-là, mais sans plus. Le seul véritable défi, c'est la toute dernière étoile. Je dirais même que Super Mario Galaxy 2 est un peu trop facile. Et puis même si vous ne réussissez pas à passer un niveau, le guide cosmique apparaîtra au bout d'un moment. Le guide cosmique, qu'est-ce que c'est ? Eh bien c'est un personnage qui, lorsque vous aurez atteint un nombre prédéfini de morts, pourra compléter le niveau à votre place ! Toutefois, il ne sert pas à grand chose, car mieux vaut finir le jeu par nous-même non ?


Voici le guide cosmique. Il ressemble étrangement à Harmonie, il faut croire que la vigie des cieux étoilés nous observe toujours...


Les plusLes moins
  • La durée de vie est bonne pour un Mario 3D
  • Le retour de Yoshi !
  • Les niveaux sont très linéaires
  • Le jeu est très facile, peut-être même un peu trop


CritèreNoteCommentaire
Principe7/10Le but est de ramasser les différentes étoiles afin de sauver la princesse Peach. Rien de surprenant de la part d'un Mario 3D.
Graphismes8,5/10Les graphismes sont bien jolis, mais ils ne sont quand même pas si exceptionnels. Ils restent quand même agréables à regarder, ce qui est primordial pour ce genre de jeux.
Maniabilité9/10La maniabilité serait presque parfaite, si ce n'était pas de ces fichus problèmes de caméra.
Bande Son8/10Tout comme pour les graphismes, la bande son n'est pas si exceptionnelle. Toutefois, les musiques ont tout ce qu'il faut pour satisfaire les joueurs.
Durée de vie8/10Ouais bon, ramasser toutes les étoiles prend quelques semaines gros maximum. Le jeu n'est pas bien difficile, mais il contient quand même beaucoup d'étoiles et beaucoup de galaxies différentes.
Note Finale17/20Super Mario Galaxy 2 est une suite digne de ce nom. C'est un très bon jeu qui saura vous occuper pendant plusieurs jours, que vous soyez un joueur expérimenté ou un nouveau qui n'a touché qu'à Wii Sports.
Aucun commentaire...

Voulez-vous prendre Peach pour épouse, de l'aimer et de la chérir jusqu'à ce que le Game Over vous sépare ?
Comte Niark, Super Paper Mario