Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Super Smash Bros Brawl » Tests » Test de YΩshi

Super Smash Bros Brawl

Fiche du test
YΩshi
Par YΩshi
10/10
2 commentaires

Boite de Super Smash Bros Brawl

Super Smash Bros, vous connaissez ? Si non je vais vous rappelez le principe de ce jeu : réunir tous l’univers Nintendo dans un seul jeu pour les faire s’affronter lors de combats sans pitié. Le dernier épisode en date, Brawl, fait dans la démesure. 37 personnages jouables, 41 stages, des bonus à perte de vue (544 trophées et environ 700 vignettes) et des modes à n’en plus finir. Ce test va vous monter ce que le jeu vaut et attendez-vous à une avalanche de louanges sur ce jeu tout simplement génial !

Si vous ne connaissez pas encore les Super Smash Bros, vous allez découvrir un combat pour le moins original. Dans Super Smash Bros, pas de jauge de vie ou de P.V., vous avez droit ici à une jauge de dégâts en pourcentage. Plus vous frappez l’ennemi, plus sa jauge de dégâts augmente. Le but du jeu consiste à éjecter votre adversaire de l’écran sans vous faire éjecter vous-même. La probabilité de sortir de l’écran est minime si vos dégâts infligés sont faibles mais plus ils augmentent, plus vous volez loin ! Les personnages possèdent tous des coups différents des autres et vu le nombre de personnages, le jeu vous propose plein de coups différents. Les personnages possèdent des coups classiques et des coups spéciaux. Ces derniers s’enclenchent seulement à l’aide d’un bouton et d’une direction sur le joystick et à chaque direction différente, un coup spécial différent. Mais ce n’est pas tout ! Les combats ne seront pas de tout repos. En effet beaucoup d’éléments viendront perturber le terrain. Tout d’abord, les stages regorgent de pièges et de subtilités pour essayer de vous éjecter. Par exemple, des stages ,comme le Royaume Champiternel, défilent verticalement ou horizontalement et vous obligent donc à suivre le scrolling sous peine de se retrouver hors écran. D’autres comme Norfair, se jouent sur un terrain en suspension sur un lac de lave et cette dernière ne reste pas sous vos pieds. Des vagues déferlent sur le terrain et il faut les esquiver pour les plus petites ou se protéger dans une capsule quand celles-ci font la taille de l’écran. De plus, des objets, issus des séries les plus connues de Nintendo, apparaissent aléatoirement sur le terrain pour pimenter la partie. Du trophée aide, faisant apparaître un allié, au Curry Extra Fort, vous faisant cracher du feu, en passant par le Bloc vert, vous transformant en métal ; vous trouverez de tout. Mais n’omettons pas la balle Smash, l’objet le plus puissant de ce jeu, permettant de déclencher le coup spécial du personnage d’une simple pression sur le bouton de coup spécial une fois celle-ci brisée. C’est si amusant de voir tout le monde s’agglutiner dessus et de fuir celui qui l’a obtenue comme la peste ensuite ! Comme vous le voyez, la maniabilité est simple mais efficace car il faut du temps avant de savoir utiliser dans les bonnes conditions les coups de chaque personnage. Car des personnages, il y en a. Trente-sept, en tout et pour tout. C’est vrai que certains ont quasiment les mêmes coups en plus ou moins rapide et puissant, comme les personnages de Star Fox ou de Mother. Mais à part ça, aucun personnage ne se ressemble aux autres et il faut donc savoir tous les maîtriser plus ou moins et il faut donc s’adapter à chaque maniabilité propre aux personnages.


Super Smash Bros, c'est ça !


La très puissante Balle Smash est très prisée


En parlant de maniabilité, le jeu en propose quatre différentes. Vous pouvez jouer avec votre manette Game Cube si vous vous y êtes habitué avec Super Smash Bros Melee. Mais si vous n’avez pas de manette Game Cube, vous pouvez toujours investir dans une manette classique pour retrouver les joies d’une manette “habituelle”. Vous pouvez aussi jouer avec la Wiimote seule mais cette maniabilité est la moins commode. Mieux vaut donc la coupler avec le Nunchuck pour que le plaisir de jeu reste intact.
Du côté des graphismes, le jeu nous en met plein les yeux. Des cinématiques magnifiques, des décors et animations au poil et des personnages très bien représentés et reconnaissables au premier coup d’œil. Le problème, c’est que c’est tellement beau qu’on a des fois du mal à se concentrer sur son combat et qu’on se surprend à admirer le fond de stages comme l’Halberd ou Port Town qui défilent en même temps que la plate-forme de combat. Les combats sont aussi très brouillons dès que le nombre de joueurs passe à quatre.
Passons maintenant à l’un des points forts du jeu, les musiques. Tous les compositeurs les plus connus du jeu vidéo se sont réunis pour l’événement. Le nom des musiques que vous entendez sont affichés au début de chaque stage. Environ 314 musiques sont recensés dans le mode Données et vous pouvez réécouter les musiques que vous avez découvertes dans les combats et qui vous ont plu. La plupart des musiques ont été remixées ou rassemblées dans des medleys. Quelques unes ont quand même été ratées mais suffisamment peu pour que cela passe inaperçu. Le must, c’est que vous pouvez agencer la fréquence de passage des musiques dans les stages pour que seul celles que vous aimez passent en boucle.
Mais le plus gros point fort du jeu, c’est sa durée de vie. Il y a vraiment beaucoup de modes et quand on a fini une chose, une autre se profile déjà à l’horizon. Le mode le plus important du jeu est le mode aventure intitulé l’Emissaire Subspatial. Il est entrecoupé de cinématiques et de phases de plate-forme avec le plus souvent des ennemis à vaincre avant de pouvoir avancer dans la progression. On y rencontre aussi des boss et l’on peut récupérer divers trophées et vignettes pour compléter sa collection. Ce mode commence lors d’un combat entre Mario et Kirby sous les yeux de la Princesse Peach et de Zelda. A la fin du combat un mystérieux personnage se déclinant comme étant l’Ancien Ministre dépose une bombe dans le stade. Pour savoir la fin de l’histoire et répondre à toutes les questions que vous vous posez, il faudra acheter le jeu. Ce serait dommage de vous gâcher la surprise. On peut y jouer seul ou à deux avec cinq niveaux de difficulté (Facile, Normal, Difficile, Pro, Extrême). Vous en aurez pour environ huit heures pour voir le bout et comptez une trentaine si vous voulez récupérer tous les items et bonus.


Un boss dans l'Emissaire Subspatial


Vous pouvez aussi vous lancer dans le mode Classique, le mode le plus basique du jeu. Il consiste à enchaîner 11 combats et deux stages bonus consistant à détruire des cibles avant d’aller vaincre le boss final, la Créa-Main. Il existe lui dans les cinq niveaux de difficulté mais vous serez obligé d’être seul cette fois. Et quand vous aurez fini tous les modes de jeu, il vous restera encore à collecter tous les bonus proposés dans le jeu. Des centaines de trophées et de vignettes représentant les héros emblématiques de Nintendo et même des démos de jeux de NES, Super Nintendo et Nintendo 64. La durée de vie est infinie car même au cas où vous réussiriez à tous collecter, le mode Wi-Fi du jeu vous réservera toujours des challenges à réussir. Certes, ce n’est pas le mode le plus développé et vous pourrez seulement faire des combats simples ou en équipes mais vous aurez toujours des combats en multi à faire si vous n’avez personne sous la main chez vous. Car en multi, le jeu assure ; vous vous amuserez toujours à voir vos amis heureux ou dépités quand un retournement de situation se produit. Bref avec ce jeu vous ne vous ennuierez jamais.


Un trophée du dresseur de Pokémon


Les plusLes moins
  • Des graphismes magnifiques
  • Quatre maniabilité au choix
  • Un plaisir de jeu et une durée de vie infinie
  • Des combats un peu brouillon à 4
  • Quand on a commencé, on ne peut plus s’arrêter


CritèreNoteCommentaire
Principe17/20Un principe simple mais efficace. Des amis, de la baston et une bonne dose de fun.
Graphismes19/20Le jeu est beau, tout simplement.
Sons20/20 Toutes vos musiques préférées sont compilées dans ce titre.
Contrôle20/20Facile à prendre en main, difficile à maîtriser. Tout ce qui fait un hit. En plus vous pouvez joué avec quatre manettes différentes. Difficile de faire mieux de ce point de vue.
Durée de vie20/20 Elle est infinie tant le plaisir de jeu est immense.
Note Finale19/20A jeu exceptionnel, note exceptionnelle. Même si vous n’aimez pas la baston, vous pourriez être séduit tant le jeu est ... énorme. Foncez les yeux fermés !

2 commentaires !
NYATHAN
NYATHAN
Le 02/02/2016 à 21H03
oui cest vrai,cest un des meillur jeu de la wii,si ce nest pas le meilleur!
Pika'
Pika'
Le 03/04/2014 à 11H39
Un très bon test mais je pense pas que cela mérite a 10 :'(

Whaou, c'est trop dernier criiiiiiiiiiiiiiiii !
Francis, Super Paper Mario