Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Super Mario Bros » Tests » Test de KorHosik

Super Mario Bros

Fiche du test
KorHosik
Par KorHosik
9/10
2 commentaires

Boite de Super Mario Bros

Nous sommes en 1985. Alors que Donkey Kong est le roi du monde vidéo-ludique, un petit monsieur au doux nom de Shigeru Myamoto relève le défi ultime : créer un jeu dans lequel le héros surpassera le gorille. Le jeu est sorti le vendredi 13 septembre 1985 au Japon... Qui a dit que c'était une date porte-malheur ?



Le jeu se démarque tout d'abord par un scénario innovant et fort sympathique : Peach s'est fait capturée par Bowser. Bon, c'est vrai qu'on nous a sorti cette histoire une bonne demi-centaine de fois, mais "Super Mario Bros" est le premier jeu à l'utiliser, alors on va passer outre... En fait, l'histoire est plus complexe que ça : Bowser, roi des Koopas (des tortues réputées pour leur magie noire), a envoyé son armée envahir le Royaume Champignon. Pour se faire, il n'a rien trouvé de mieux que de transformer les habitants en briques (ce qui explique le nombre étonnant de briques que l'on croise dans ce jeu !). Le tyranen a également profité pour kidnappé la princesse du Royaume, seul être capable de dissiper le maléfice... Comme quoi, le scénario est un peu plus recherché que ce que l'on croit !



Ce qui a fait le succès de "Super Mario Bros", c'est qu'il est le premier jeu à offrir au joueur un scrolling horizontal : c'est-à-dire que l'écran se déplace en même temps que le joueur. A l'époque, les joueurs étaient habitué à un écran unique avec les célèbres Game & Watch. La venue du défilement d'écran a donc beaucoup joué en la faveur de "Super Mario Bros". Être le premier jeu vidéo de l'Histoire à le proposer, c'est un sacré plus !



De plus, le jeu se révèle très intéressant et offre un challenge de taille aux joueurs : tous les bonus cachés, les passages secrets, les différents mouvements (conséquents pour l'époque), ainsi que les 32 niveaux répartis en huit mondes... On y découvre les thèmes principaux : la plaine, les sous-terrains, l'eau et les châteaux. Les différentes options(champignons, fleurs, étoiles etc...) permettaient d'offrir un gameplay sans cesse renouvelé pour le plus grand plaisir des joueurs. Plaisir qui pouvait durer longtemps si l'on s'obstinait à dénicher tous les secrets ! D'autant plus que le système de sauvegarde n'était pas encore présent, alors seuls les joueurs les plus aguerris en voyaient la fin "rapidement".



Qui plus est, les graphismes sont soignés : rappelez-vous que nous sommes sur NES, en 1985, l'époque des pixels à outrance. Dans "Super Mario Bros", ces pixels sont peu visibles, non grossiers, et le rendu final est charmeur. La bande son, quant à elle, est mythique et tout joueur qui se respecte est capable de reconnaître les principaux thèmes. Thèmes qui ont été souvent repris dans les jeux qui suivirent, parfois remixés, des fois arrangés, mais toujours reconnaissables entre mille.



Qu'ajouter d'autres, si ce n'est que "Super Mario Bros" a la grande particularité d'être toujours plaisant à jouer, même si on le connaît par cœur ? Il s'agit d'un des rares jeux auxquels on revient comme ça, par plaisir ou par caprice. Écraser un Goomba, jouer au bowling avec les carapaces des Koopas, esquiver les Billy Balls... Autant d'expériences marquantes que peu de jeux ont été capables de nous offrir, encore de nos jours. A la sortie du jeu, Myamoto a 31 ans quand il fait la promotion de sa future légende. Durant cette promotion, il a déclaré : "Ce n'est plus un jeu, c'est une aventure." Laissez-vous entraîner dans cette aventure, vous ne le regretterez pas...




Les trois premiers niveaux du jeu. Je n'ai pas eu le temps d'enregistrer le château de Bowser : l'enregistrement s'est coupé avant ^^'


Les plusLes moins
  • Un jeu frais, innovant, intéressant, long etc...
  • La création d'un mythe
  • Pas de sauvegarde
  • Aucune différence entre Mario et Luigi


CritèreNoteCommentaire
Principe9,5/10C'est le fondateur de la plate-forme, quand même !
Graphismes8,5/10C'est tout simpliste, mais étonnamment détaillé. Il n'y a pas un seul pixel qui dépasse. Du grand art !
Maniabilité9,5/10On avance. On saute. On tire parfois des boules de feu. Et c'est tout. Et la recette marche étonnamment bien !
Bande son9/10On entend encore la plupart des thèmes dans les jeux qui sortent de nos jours...
Durée de vie9/10Le jeu peut se finir en moins de 10 minutes. Mais si on désire parcourir tous les niveaux, dénicher tous les passages secrets... on en a pour un bout de temps ! Et c'est sans compter le plaisir incessant d'y rejouer...
Note Finale18/20C'est par lui que Shigeru Myamoto s'est fait connaître. Et on comprend pourquoi !
2 commentaires !
MarioGashomy58
MarioGashomy58
Le 27/08/2015 à 11H10
Et il est ressorti sur Wii, 3DS et Wii U !
Mayano Mayo
Mayano Mayo
Le 08/02/2014 à 12H12
Et en plus il y est sur la gba aussi !

Whaou, c'est trop dernier criiiiiiiiiiiiiiiii !
Francis, Super Paper Mario