Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Mario Strikers Charged Football » Tests » Test de KorHosik

Mario Strikers Charged Football

Fiche du test
KorHosik
Par KorHosik
8/10
0 commentaire

Boite de Mario Strikers Charged Football

Après un résultat correcte mais pas extraordinaire sur Game Cube, Mario Foot revient sur la Wii. Chaussez vos baskets, ça va chauffer sur le terrain !



Bien entendu, le jeu reprend tout ce qui a fait l'originalité du premier opus : aucun arbitre présent, aucun fait-play, des coups bas à volonté et la touche "Mario" en plus... Il est donc toujours possible de donner de violents coups d'épaules à nos adversaires en agitant simplement la Wiimote. Les objets sont encore de la partie pour mettre encore plus le bazar sur le terrain. Et il est toujours possible d'effectuer de Méga-frappes avec son capitaine, augmentant nos chances de marquer. Mais là, je vous vois venir : "C'est le même jeu, alors ?". Et bien non, car il y a quand même énormément de nouveautés !



Commençons par le plus gros défaut du premier volet : les Méga-frappes, trop simples à réaliser et qui rendaient le jeu trop faciles. Cette fois, les développeurs ont eu une superbe idée : lorsque le capitaine utilise sa méga-frappe, il shoote le ballon si fort que ce dernier se divise en plusieurs petits ballons. En fonction du temps de chargement de la frappe, le nombre de ballons peut varier de 3 à 6, et leur vitesse peut être plus ou moins rapide. C'est donc au joueur de réfléchir en fonction de la situation : mais s'il est trop gourmand, il se peut que son adversaire lui pique le ballon avant qu'il puisse tirer ! De plus, lors d'une Méga-frappe, le hasard n'est plus présent : le joueur défenseur prend le contrôle des mains du gardien avec la Wiimote, et doit arrêter les 3, 4, 5 ou 6 ballons que lui envoie son adversaire. Cela combine donc rapidité et réflexe et supprime complètement le hasard, ce qui est un excellent point. Et contrairement à ce que l'on pourrait penser, ce "mini-jeu" ne casse pas du tout le rythme de la partie, car il reste assez rare de trouver le temps d'effectuer ce genre de frappe, et les joueurs préfèrent généralement marquer de manière "traditionnelle".



Le football est un sport collectif, et on le voit très bien dans Mario Strikers Charged Football. Le ballon, métallique, se charge en énergie lorsqu'il passe de joueurs en joueurs. Et plus il est chargé (et donc plus le jouer a fait de passes), plus le tir qui suit est puissant et a de chances de faire mouche. Pour les habitués de l'épisode Game Cube, ça peut être troublant lors des premières parties, mais on s'y fait vite. D'autant plus qu'avec le nouveau système d'esquive, les matchs deviennent bien plus stratégiques et bien moins barbares !



En effet, et voici encore un point très positif par rapport à son prédécesseur, chaque joueur de l'équipe dispose désormais de caractéristiques propres ! Certains sont taillés pour la vitesse et les passes, alors que d'autres sont plutôt offensifs, défensifs, ou complets... A vous donc de construire une équipe équilibrée autours de votre capitaine. Les Méga-frappes de ces capitaines ont toutes un design qui leur est propre, mais le résultat est le même pour chacun, ce qui, en fait, est assez logique. Cependant, ils ont tous un pouvoir spécial qui leur est propre, qui peut se déclencher lorsque vous faites un beau tir ou si votre adversaire abuse des percussions : ainsi, Mario peut devenir un géant et écraser ses adversaires. Bowser est capable de cracher des flammes sur ses ennemis alors que Peach les immobilise quelques temps. Et le must, c'est que même les joueurs "normaux" ont leur propres pouvoirs ! Lorsqu'ils font un tir puissant, ils ajoutent un effet sur la balle : Toad l'enflamme, brûlant ainsi les mains du gardien. Skelerex l'électrifie, immobilisant carrément le gardien, alors que le Frères Marto balancent leurs marteaux devant eux, pouvant ainsi sonner le gardien, qui laisse ainsi passer le ballon sans problème ! Et cela et sans compter les esquives spéciales à chacun : quand Topi Taupe s'enfonce sous le sol pour éviter un tacle, Skelerex peut se téléporter un peu plus loin... et même directement dans les buts adverses ! Nous sommes donc à des années lumières du premier opus sur GC, et cela rend au jeu une profondeur et une ambiance non négligeable.



Un autre défaut corrigé est que certain terrains sont cette fois piégés. Ainsi, des Twhomps peut venir nous écraser pendant notre dribble, un éclair peut nous clouer sur place ou une vache prise dans une tempête peut nous éjecter du stade ! Les différents stades ne manquent pas d'originalité, et il est parfois dur de s'y retrouver entre les pièges du terrain, les objets, les pouvoirs spéciaux des huit joueur et les Méga-frappes. Heureusement, des terrains plus classiques et non piégés sont aussi présents, ainsi que des options pour désactiver à peu près tout ce que l'on veut (même les grilles électrifiées !), ce qui n'est pas pour nous déplaire ! Ajoutons à cela plein de trucs à débloquer (personnages, stade, options...), une durée de vie assez conséquente à cause (ou grâce ?) à une difficulté assez élevée, mais surtout grâce au monde online...

En bref, Mario Strikers Charged Football a plus de qualités que Mario Smash Footbal, et il ne possède pas ses défauts ! Un jeu qui est donc à posséder si vous avez aimé le premier volet, si vous aimez le foot et Mario... Mais à condition d'avoir des amis à portée de main, car comme tous les Mario-Sports,ce jeu ne se dévoile entièrement qu'à plusieurs...



Les plusLes moins
  • Le mode multi-joueurs ultra-complet : on peut faire tous les modes du jeu en multi !
    Et n'oublions pas que ce jeu est le premier à être online...
  • Des stades et des personnages enfin différents !
  • Parfois confus
  • Difficulté mal dosée


CritèreNote
Principe8/10
Graphismes8,5/10
Maniabilité7,5/10
Bande son8/10
Durée de vie8,5/10
Note Finale16/20
Aucun commentaire...

Voulez-vous prendre Peach pour épouse, de l'aimer et de la chérir jusqu'à ce que le Game Over vous sépare ?
Comte Niark, Super Paper Mario