Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Donkey Kong Country : Tropical Freeze » Tests » Test de KorHosik

Donkey Kong Country : Tropical Freeze

Fiche du test
KorHosik
Par KorHosik
10/10
7 commentaires

Boite de Donkey Kong Country : Tropical Freeze

Après un retour triomphal sur Wii avec Donkey Kong Country Returns, notre singe préféré nous revient sur Wii U avec une aventure encore plus prometteuse.

La recette de ce nouveau jeu est simple : on prend ce qui a marché sur Wii, on ajoute deux ou trois nouveautés sympatoches et un rendu HD qui en jette.

Annoncé comme ça, c'est sûr que ça suffit à faire un bon jeu. Mais nous, nous sommes des gens exigeants. On veut un jeu excellent, n'est-ce pas ? On ne va pas se contenter d'un "bon" jeu !

Alors, ce Donkey Kong Country : Tropical Freeze : un excellent jeu, ou juste un "bon" jeu ?


Cet écran-titre n'a de "freeze" que le nom !


Je ne vais pas vous faire l'affront de vous présenter la série des Donkey Kong Country : qui ne sait pas qu'il s'agit de l'une des sagas les plus emblématiques du jeu vidéo de plate-formes ?

Pour être tout à fait franc, ce cinquième opus de la série, sous-intitulé astucieusement Tropical Freeze, m'a tout d'abord fait très peur. Déjà parce qu'il surfe sur le succès de Donkey Kong Country Returns en y piochant beaucoup d'éléments (mais qui pourrait lui en vouloir ?), mais surtout à cause du "Freeze" dans le nom.

Vous ne voyez pas le problème ?

Hé bien, pour les plus anglophobes d'entre nous, Freeze signifie "glacé", ou "givré", ou "très froid"... Bref, on va se les cailler quoi.
Le scénario du jeu (présenté via une cinématique admirablement réalisée au passage) nous confirme ceci : des habitants du Nord envahissent l'île de DK pour la geler complètement. De la glace partout, des icebergs et de la neige éternelle.

Vous ne voyez toujours pas le problème ?

Mais voyons, tout joueur de plate-formes sait que c'est l'horreur les niveaux glacés ! Ca glisse de partout, c'est difficile à manier et c'est frustrant à souhait. Un ou deux niveaux comme ça, passe encore... Aller, voire un monde si on est gentil. Mais tout un jeu ?!

Heureusement, les gars de Retro Studio ont dû avoir le même raisonnement que moi : si en effet l'île de DK est belle et bien emprisonnée sous un manteau de neige infinie, notre gorille bien aimé s'est également fait éjecter de l'île pour se retrouver à perpette les oies.

C'est donc 5 îles différentes que nous avons à traverser, 5 mondes aux thèmes divers et variés, avant d'atteindre l'ultime île (celle de DK donc, suivez un peu !).
Nous sommes sauvés, nous n'avons qu'un monde de glace et 5 autres colorés et dynamiques comme il faut, loin de tout ce froid polaire !


Malgré le scénario du jeu, il fait même parfois très chaud pour notre singe préféré...


Nous voilà donc rassurés, mais des environnements variés ne suffisent pas à faire un excellent jeu.

Quid de la maniabilité ?

Sur ce point, Donkey Kong Country Returns avait eu l'énorme bêtise de demander aux joueurs de secouer la Wiimote pour effectuer une roulade (qui est, j'ose le rappeler, l'attaque de base de DK avec le saut).
On se retrouvait donc à secouer bêtement notre télécommande toutes les 10 secondes, quitte à s'épuiser les poignets pour un résultat final loin d'être précis.
Cette faute de gameplay a été heureusement corrigée par le remake sur 3DS, laissant supposer que les gars de Retro Studio apprennent de leurs erreurs. Et ça, c'est cool.

C'est cool car, effectivement, Tropical Freeze n'oblige pas de ce gameplay aberrant !
On peut appuyer sur un bouton, et c'est tout ! Rien n'à secouer, c'est comme sur la version 3DS... Mais avec un écran plus grand et en HD.

Après, le jeu propose plusieurs types de maniabilités différents, de la Wiimote à la manette dite "classique" : perso, je n'ai utilisé que le GamePad, sans télé, et ça faisait très bien le job.
Mais sachez que la maniabilité à la Wiimote reprend le principe idiot de Returns... Si le fait de secouer un bout de plastique vous amuse, vous choisirez cette configuration ; mais je vous le déconseille.

Bref bref bref, si nous utilisons le GamePad nous avons une maniabilité au poil, tout répond parfaitement et perdre une vie se fait toujours quand on commet une erreur.

Les seuls fois où j'ai pu m'énerver devant le jeu, je me suis surpris à râler contre moi-même : "Mais c'est pas possible d'être aussi nul !".
Je vous jure que c'est vrai ! Quand on arrive au point de critiquer ses propres compétences plutôt que le jeu en lui-même, c'est qu'il n'y a pas grand chose à lui reprocher...

Bon, aller, un point négatif concernant la maniabilité quand même : j'ai eu beaucoup de mal à me faire aux niveaux aquatiques. Mais ça doit être génétique ça : quelque soit le jeu j'ai du mal avec la physique des niveaux sous-marins. Ne me jugez pas, je suis sûr que c'est pareil pour vous aussi.


Le gros point fort des niveaux aquatiques ? Les remixes des musiques d'origine, tout simplement sublimes !


Les niveaux aquatiques justement... Ils représentent une nouveauté à part entière dans cet opus puisqu'il n'y en avait tout simplement pas dans Returns !

Alors on peut être content ou pas de ce retour aux sources... Perso, je m'en serais bien passé, je préfère de la vraie plate-forme sur de la terre ferme, mais force est de constater que ces niveaux en mettent plein la vue.

C'est beau, c'est dynamique, c'est bien pensé, les musiques sont enchanteresses...

Un peu comme tous les niveaux du jeu en fait, à bien y réfléchir, mais je ne sais pas... Les niveaux sous-marins ont un aspect un peu plus "magiques". Je ne sais pas comment l'expliquer, mais j'ai toujours été fasciné par les niveaux sous l'eau... Même si je n'apprécie pas trop jouer dedans. Paie ton paradoxe.

En fait, il n'y aurait pas cette physique particulière, ça serait les meilleurs niveaux du jeu selon moi. Mais je suppose que si on ne pouvait pas nager sous l'eau, on perdrait le charme de ces niveaux... Finallement, c'est peut-être mieux comme ça.

Bref, ce n'est pas si important : ce qui est cool c'est que les développeurs ne se sont pas contentés de nous faire une bête suite avec juste des niveaux en plus, non, ils ont retravaillé leur moteur pour ajouter un élément physique complètement nouveau (l'eau)... Mais aussi de nouveaux persos !

Car Donkey et Diddy ne voyagent plus seuls, ils sont désormais accompagnés !


Dixie est très utile pour sauver d'un faux pas !


Comme le montre l'image ci-dessus, nous avons le plaisir de retrouver la petite-amie de Diddy : Dixie Kong.
Sa chevelure est toujours aussi puissante et nous permet une sorte de second saut en étant en l'air, vraiment très pratique.

En plus de Dixie, nous retrouvons un autre grand personnage qui nous fait l'honneur de participer à l'aventure : Cranky Kong ! Rien que ça.
Cranky ne vous permettra pas de rattrapper un saut un peu raté mais, grâce à sa canne, il est possible de rebondir sur n'importe quelle surface... Y compris les sols recouverts de pics !

Nous pouvons ajouter à ces variations de gameplay des capacités uniques sous l'eau pour chacun des personnages : Dixie, par exemple, se sert de ses cheveux comme d'une hélice pour se propulser plus vite.

Enfin, autre fonctionnalité intéressante, le Pow Kong : en plus de récolter une vie toutes les 100 bananes récupérées, ces fruits font également augmenter une petite jauge. Une fois pleine, il est possible d'activer le Pow Kong si, et seulement si, Donkey est accompagné de l'un de ses trois acolytes.
Ce pouvoir se résume simplement à tuer tous les ennemis présents à l'écran et de les remplacer par des bonus. Selon le compagnon, les bonus qui apparaissent sont différents : Diddy transformera les ennemis en ballon-vie, Cranky en pièces et Dixie en coeurs supplémentaires (très pratique contre les boss, la petite Dixie !).

Une idée bien sympathique, qui pousse à s'attarder un peu plus sur les objets qui trainent.
Il s'agit donc d'une excellente idée qui modifie le gameplay un-peu-mais-pas-trop... Mais qui apporte peut-être une trop grande facilité au jeu.


Aller Cranky, tope-la !


Il faut relativiser un peu quand je dis "trop grande facilité". C'est très exagéré car Tropical Freeze est de loin l'un des jeux les plus durs que j'ai eu à tester sur console Nintendo ces dernières années.

Mais... Ce jeu n'est vraiment difficile que si on cherche à récupérer tous les bonus et dénicher tous les secrets. Si vous vous contentez de finir le jeu normalement, si votre objectif est juste de battre le boss de fin... Seuls deux ou trois niveaux dans le dernier monde vous poseront peut-être quelques problèmes.

Enfin, cela a été mon cas, mais je rapelle que je joue aux jeux de plate-formes depuis déjà plus de 15 ans... Forcément, je suis habitué aux pièges retors qu'on peut trouver dans ce type de jeu.
Donc, en ce qui me concerne, j'ai trouvé la base du jeu assez facile mais, en regardant un peu sur le Web, j'ai vu pas mal de gens pester contre la difficulté. A vous de voir si vous êtes un "bon" joueur ou pas quoi.

Enfin bref, en ce qui me concerne la véritable difficulté n'a été que lors de la recherche des objets cachés.

En soit, ce n'est pas si gênant ; ça a toujours été plus ou moins comme ça sur les jeux Nintendo.
Non, ce qui me dérange le plus en fait, c'est l'abondance des bonus. C'est un peu bizarre de dire ça mais... J'ai l'impression qu'on récupère des bananes et des pièces à tout bout de champ.

Tant et si bien qu'à la fin du premier monde, j'avais déjà près de 40 vies (sur un maximum de 99).
Lorsque j'ai battu le boss de fin pour la première fois (sans avoir tout débloqué), j'avais environ 950 pièces à mon compteur. Bon, ok, je n'ai jamais rien dépensé chez Funky Kong (qui est devenu le commerçant du jeu au passage), mais quand même... Ca fait beaucoup !

Le problème en fait est le nombre de vies maximum qui est bien trop bas : si on peut en avoir 40 juste en finissant le monde 1 sans forcément les chercher, inutile de dire que ce total de 99 est vite atteint. Et du coup... Récupérer d'autres ballons-vies ne sert à rien et on n'a plus envie de se casser la tête à récupérer les bananes qui ne sont pas sur notre chemin.

Mais bon, soyons justes malgré tout : si l'écran de Game Over sera plus compliqué à voir que les crédits de fin, je rappelle une dernière fois que la véritable difficulté consite en fait à trouver tous les bonus secrets.
Et pour le coup, c'est mission réussie : le challenge est ici bien présent, c'est même sacrément difficile !


Ok, donc j'ai battu le boss final, je suis au max de vies et j'ai pas mal de pièces-bananes.
Mais pas moyen de trouver la dernière pièce de puzzle qui me manque dans le premier niveau du jeu.
Ok.


Les secrets donc... Tropical Freeze reprend les mêmes principes que son grand frère avec deux types d'objets à récupérer par niveau : les lettres K, O, N et G et quatre à neuf pièces de puzzle.

Les quatre lettres ne sont pas vraiment cachées en fait, elles sont en général bien sur notre chemin mais situées dans des endroits improbables qui nous obligent à prendre des risques pour les récupérer. Comme dans Returns, récupérer toutes les lettres d'un monde permet de débloquer un niveau secret plus difficile que la moyenne. Ca ne surprendra pas les joueurs de l'opus précédent, mais c'est toujours bien sympa !

Les pièces de puzzle, en revanche, sont cachées un peu n'importe où. Elles peuvent être dans des zones difficiles d'accès, derrière des faux murs, dans des trucs à casser... Ce sont aussi des récompenses lors de stage-bonus réussis (qui sont bien cachés eux aussi !).
Mais il sera aussi parfois nécessaire d'effectuer des actions précises pour les faire apparaitre. A titre d'exemple, une pièce de puzzle peut apparaitre si vous tuez tout un ensemble d'ennemis groupés ou en récupérant toute une série de bananes avant qu'elles ne disparaissent.

Voilà pourquoi finir un niveau à 100% est relativement difficile : il ne faut rien louper. Vraiment rien.
Un ensemble d'ennemis peut être la clé pour faire apparaitre une pièce de puzzle, il faut donc essayer de tous les tuer. De simples bananes complètement anodines peuvent être la condition requise pour une autre pièce, il nous faut donc toutes les récupérer.
Pour espérer pouvoir finir le jeu à 100%, il faut vraiment faire les niveaux à 100% quoi, pas simplement récupérer deux-trois objets ici et là !

Lorsque j'ai fini le jeu pour la première fois, je n'ai dû faire à 100% que 5 ou 6 niveaux. Pour le reste, il me manquait systématiquement une, deux, voire trois pièces de puzzle. Encore une fois, aucun soucis pour les lettres K-O-N-G, mais je passais forcément à côté de quelques pièces de puzzle ! Et pourtant, je ne fonçais pas bêtement tête baissée hein, je cherchais un minimum...

Je trouve ça cool de pousser les joueurs à chercher à ce point, ça rend le jeu plus intéressant selon moi.

Oh, et petite nouveauté par raport à Returns également : certains niveaux possèdent une sorties secrète (voire plusieurs !). Trouver cette sortie secondaire amène vers d'autres niveaux. Là où, dans Returns, il suffisait d'acheter une clé à la boutique pour accéder à un niveau secret, il faut désormais fouiller encore un peu plus les niveaux pour trouver une sortie secondaire.

La plupart de ces sorties ne sont pas très difficiles à dénicher, mais quelques unes vous demanderont un (tout petit) peu de réflexion...

Sur le point des secrets, Tropical Freeze surpasse donc complètement son grand frère, et on s'éloigne de plus en plus du simple "bon" jeu pour s'approcher de l'excellence...


Certaines sorties secrètes, comme celle-ci, sont vraiment très bien cachées...


Nous avons donc un jeu varié, avec différents gameplays possibles et des secrets à foison... C'est déjà pas mal, mais on n'a pas encore évoqué un point central de la série des Donkey Kong Country : les niveaux en chariot et/ou en fusée !

Ils étaient difficiles dans les trois premiers jeux de la série, ils étaient magnifiques et très difficiles dans Returns...
Hé bien ils sont incroyables graphiquement dans Tropical Freeze, tout en étant difficiles... mais pas frustrants.

Incroyables graphiquement dis-je, rien que ça, mais je ne vois pas comment les décrire autrement. Tout comme dans Returns, ces niveaux évoluent selon notre progression, ça explose de partout, les rails se cassent sans prévenir, des obstacles venus du fond de l'écran s'écrasent sur nous... C'est spectaculaire.

Mais là où ça devient grandiose, c'est quand la caméra dynamique décide de se la jouer à la freestyle : les angles de vue changent alors de façon complètement dynamique, on passe d'une vision purement 2D à une pseudo-3D, ça tourne parfois dans tous les sens... Variant même pendant quelques secondes le gameplay en nous faisant évoluer sur plusieurs niveaux de profondeur.

Franchement, ça claque.

Bon, les premières fois ça perturbe un peu et on a tendance à se transformer en simple spectacteur en oubliant carrément de jouer... Et on se prend un obstacle en pleine poire sans faire gaffe.

Ces nouvelles perspectives vous poseront peut-être également quelques soucis au début : passer d'une vue 2D à une vue 3D en quelques secondes, ce n'est pas si évident que ça à gérer ! Mais c'est une affaire de une ou deux vies, le temps de prendre tout ça en main.

Et même si on n'aime pas ce genre de niveaux et qu'on galère comme pas deux, Tropical Freeze est plutôt sympathique car il octroie deux points de vie à nos moyens de transport.
En clair, on peut se faire toucher une fois sans mourir, ce n'est qu'à la deuxième erreur qu'on perd une vie. Et ça c'est cool, car c'est exactement ce qui rendait les niveaux-chariots frustrants dans Returns : ils étaient difficiles et impitoyables. A la moindre erreur, il fallait recommencer.
L'épisode Wii U est plus permissif et nous permet une erreur, voire plus si on passe par la boutique (mais là, par contre, ça devient vraiment trop facile !). Cette petite aide est loin d'être de trop et permet de vraiment apprécier ces niveaux incroyables.

Jolis, dynamiques et bien pensés, les niveaux-chariots/fusées font partie des plus impressionnants du jeu.

Les niveaux possèdent donc un gamedesign proche de la perfection, le gameplay est difficile criticable... Qu'en est-il de la pâte artistique ?

Les images de ce test ne mettent pas vraiment en valeur le jeu : ils ont en effet été pris via le GamePad de la console en passant par le Miiverse.
On se retrouve donc ici avec des images un peu baveuses et à faible résolution sur un jeu pensé pour de la HD.

En clair, le GamePad ne fait pas du tout honneur aux graphismes du jeu en affichant des images un peu baveuses (bien que très correctes malgré tout hein, ne vous méprenez pas !).
Cela dit, il es certain que le rendu est bien meilleur sur une vraie télévision capable d'afficher une vraie HD. Dans ces conditions, les yeux vont en prendre pour leur grade tellement le tout est beau et soigné.

Si votre télé gère mal la HD ou si, comme moi, vous devez jouer sur le GamePad... C'est un poil dommage, mais le rendu reste quand même pas mal, surpassant malgré tout et selon moi Returns.

Concernant l'ambiance sonore, je l'ai déjà rapidement évoquée : elle est magnifique.
Il faut déjà savoir que Dave Wise, compositeur des musiques des trois premiers Donkey Kong Country sur SNES, a repris du service sur cette suite pour le plus grand plaisir de nos oreilles.

Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il n'a pas perdu la main : même l'écran de présentation du jeu dans le menu de la Wii U est cool, c'est dire !

Les compositions originales du jeu sont un véritable régal, variant entre les genres avec des musiques à sonorités très savanesques (me faisant un peu au Roi Lion d'ailleurs) à du type métalleux lors des combats contre les boss.

On sent que mr. Wise n'est plus contraint par les capacités limitées de la SNES et il nous a fournit sur cet épisode Wii U tout son talent et son savoir-faire pour un rendu auditif rarement égalé jusque là.

Bien entendu, pour le côté fan-service, des remixes des anciennes musiques cultes de la série ont été effectués. Ils sont, sans surprise, tous excellents même si, pour être tout à fait honnête, les niveaux qu'ils illustrent semblent avoir été choisis au lancer de dés.


Stickerbrush Symphony, dont on va justement parler.


L'exemple le plus flagrant est en effet Stickerbrush Symphony, l'une des musiques les plus belles selon moi de Donkey Kong Country 2.
Dans ce jeu, cette musique illustrait les niveaux se déroulant au milieu de ronces géantes.
Il se trouve qu'un tel niveau existe justement dans Tropical Freeze : un remake de Stickerbrush Symphony y aurait donc été le bienvenu, voire carrément logique.

Mais non.

Ce niveau possède à la place une musique 100% inédite, plutôt jolie au passage, mais pas le remake tant attendu. Bon, en soit ce n'est pas grave, il s'agit juste d'une petite déception pour le fan que je suis.

Là où je peste un peu plus, c'est que ce fabuleux remake de Stickerbrush Symphony ne se trouve que dans un niveau. Mais le pire, c'est que si on ne fait pas attention, on peut très bien ne pas l'entendre et passer complètement à côté !
Pour être tout à fait franc, c'est Internet qui m'a appris que cette musique était présente dans le jeu, dans un niveau que j'avais pour effectué, et même à 100% !

Comment ais-je pu passer à côté d'une de mes musiques préférées ?
Simplement parce que Stickerbrush Symphony sert de fond sonore au niveau 3-5, qui se trouve être un niveau-fusée (vous savez, ceux que je viens de qualifier d'incroyables dans la partie précédente de ce test). Le hic, c'est que dès que DK entre dans son moyen de transport, le fond sonore laisse place à la musique d'ambiance typique de ce genre de niveaux.

En clair, Stickerbrush Symphony ne peut s'entendre que si on reste s'amuser dans les 9m² du début du niveau avant de prendre le tonneau-fusée nous permettant de continuer le jeu.
Et ça, c'est clairement injuste pour ce remake et encore plus pour David Wise dont le travail n'est absolument pas mis en valeur ici.

En soit, ce n'est pas si grave, ça n'enlève rien au fait que l'ambiance musicale du jeu est un pur chef d'oeuvre. Mais ça me semblait important d'en parler, ne serait-ce que pour vous informer que de telles musiques existent dans ce jeu !


Juste pour le plaisir de nos oreilles, le remake de Lockjaw's Saga, venant lui aussi à l'origine de DKC2.



Caprice de nostalgique : pourquoi ce n'est pas ce niveau qui possède Stickerbrush Symphony en musique de fond ?


Avec le recul, ce que je viens de critiquer ici est limite ridicule, de faux défauts histoire d'avoir un truc négatif à dire...
Car en toute honnêteté, je ne vois pas quoi reprocher d'autre à ce jeu. Il reprend les bases déjà très bonnes de Returns tout en corrigeant ses défauts, il nous fait voyager dans des environnements magnifiques et agréables à parcourir, le gameplay est aux petits oignons, il apporte un vrai défi à ceux qui veulent s'en donner les moyens...

Seuls les temps de chargement peuvent parfois être un peu longs, surtout au démarrage du jeu, mais peut-on vraiment lui en vouloir ?

Pour répondre à la question du début de ce test, Donkey Kong Country : Tropical Freeze n'est pas qu'un simple "bon" jeu. Il n'est même pas qu'un simple jeu "excellent".

Détrônant Mario de son rôle de roi de la plate-formes et surpassant le pourtant excellent Rayman Legends par bien des aspects, Tropical Freeze représente une véritable leçon, un exemple à suivre pour les futurs développeurs de ce genre de jeu.

Même si la Wii U n'en est qu'à ses débuts, je suis persuadé que ce jeu restera dans le top 5 des meilleurs jeux de la console.

Merci Retro Studios, tout simplement.


Alors, vous le testez quand ce jeu ? Il faut se débarrasser de ces squatteurs !
7 commentaires !
vladark
vladark
Le 08/04/2015 à 19H41
il a l'air cool mais je préféré donkey kong riturns
blabloyox
blabloyox
Le 22/02/2015 à 08H26
il a l'air cool
MarioBros2
MarioBros2
Le 29/06/2014 à 12H56
ouais le jeu est cool!!
FelTeam
FelTeam
Le 02/06/2014 à 17H16
moi aussi je l'ai loupé ! les cochons vise mal ! :(
KorHosik
KorHosik
Le 17/05/2014 à 16H02
War' > C'était bêtement une pièce qui apparait après avoir récupéré une suite de bananes volantes. J'avais dû louper une banane et j'étais donc passé à côté ^^
War'
War'
Le 17/05/2014 à 15H45
Je suis complètement d'accord avec tout ce qui a été dit dans ce test.
Au passage, je sais pas comment tu fais pour la pièce de puzzle du premier niveau. Je les ai toutes trouvées à mon tout premier essai. :P
FelTeam
FelTeam
Le 05/05/2014 à 20H23
bon test c'est mon jeu preferé ( avant c'était "returns" )

Thank you Mario! But our princess is in another castle...
Toad, Super Mario Bros