Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Mario Super Sluggers » Tests » Test de Rexoshi

Mario Super Sluggers

Fiche du test
Rexoshi
Par Rexoshi
7/10
4 commentaires

Boite de Mario Super Sluggers

Après Mario Superstar Baseball sur GameCube, Mario va refaire du baseball pour la deuxième fois, et cette fois-ci, c'est sur Wii ! Peut-être ne connaissez-vous pas ce jeu car il n'est pas et ne sortira pas en Europe. Parlons-en un peu, de ce jeu.

Aperçu


En démarrant le jeu, après avoir vu la cinématique d'introduction et l'écran titre, j'accède à un menu qui me propose plusieurs options: le mode partie rapide qui permet de jouer un match, un mode aventure qui vous propose de voyager sur l'île du baseball et de recruter des joueurs pour vaincre l'équipe de Bowser, un mode mini-jeux, un mode Arcade (dont on parlera plus tard) et un mode entraînement pour apprendre les bases. Il y a aussi le mode records pour consulter les records, mais ça, c'est moins important... Regardons chaque mode de plus près.


Exemple d'une partie sur le stade Mario


Mode de jeu : partie rapide


Dans ce mode, vous pourrez faire un match jusqu'à quatre joueurs. Et la première surprise, c'est le nombre de personnages disponibles. Il y en a plus de 50 (sachant que certains sont disponibles en plusieurs couleurs) ! Bien sûr, on retrouve Mario, Luigi, Yoshi, Peach, Wario, ... mais aussi des Piantas, des Nokis, Papy Champi, Kamek, Goomba, Bloups,... Et chaque personnage a ses propres caractéristiques. Notez que l'on peut également jouer avec les Miis. Les équipes sont composées de 9 joueurs. Ensuite, le choix du terrain. Là, je peux vous dire que j'ai été déçu. Il n'y a que sept terrains différents, tous appartenant à un personnage particulier. Celui de Mario est un terrain normal, tandis que celui de Peach est une patinoire avec des Freezies qui peuvent vous geler. Il y a aussi le château de Bowser, où des Bob-Omb sont jetés en permanence, la jungle de Donkey Kong avec ses tonneaux et ses fleurs empoisonnées, la salle de jeu de Bowser Jr. avec des Chomps qui vous poursuivent sans relâche, le Parc Yoshi qui contient des tuyaux qui téléportent la balle, et enfin Warioville et ses bouches d’égouts dont les fontaines jaillissent sans crier gare. Il y a cependant quelques terrains bonus pour le mode mini-jeu, mais rien de plus. A côté du nombre faramineux de personnages, c'est un peu dommage...


Peach vient de frapper la balle, et Mario se dirige vers la deuxième base. Contrairement à Wii Sports, vous devez aussi gérer les déplacements des coureurs.


Le lanceur peut varier la vitesse de la balle ou y mettre de l'effet s'il le désire. Simple et efficace. Mais pour le batteur, c'est un peu plus compliqué. Il doit se décaler au bon endroit, charger ou non son tir, amortir la balle ou pas, et surtout, frapper au bon moment. Le seul hic, c'est qu'on ne peut pas décider si le personnage se positionne à gauche ou à droite du marbre. C'est embêtant, car cela peut gêner le joueur lorsqu'il essaie de frapper la balle.
Lors d'un match, les personnages peuvent utiliser des coups spéciaux. Lorsqu'ils font de bons lancers ou de bons coups de batte, les joueurs permettent à la jauge étoile de leur équipe de se remplir. Lorsqu'elle est pleine, un joueur de l'équipe peut effectuer un lancer ou un coup spécial, qui peut augmenter la puissance de la balle, la ralentir, la faire rebondir, la rendre dangereuse pour les défenseurs... Ces techniques sont plutôt originales. Lorsque l'on est batteur, le joueur qui nous suit peut parfois recevoir un objet, qu'il peut alors lancer où il veut sur le terrain dès qu'on a frappé la balle, afin de nous permettre de courir le plus loin possible. Enfin, il faut savoir qu'en baseball, si vous tentez d'atteindre une base mais que la balle y est renvoyée avant, le joueur est out. Mais si la balle et le coureur arrivent en même temps, il y a alors un jeu serré entre ce dernier et le réceptionniste, qui consiste à être le premier à appuyer sur le bouton qui s'affiche à l'écran. Si le coureur est plus rapide, il reste en jeu, sinon il est éliminé.


Mario prépare un coup spécial.


Mode de jeu : entraînement


Ce mode vous permet d'apprendre les bases du baseball. C'est bien utile, car ce sport n'est pas très connu en Europe. A part ça, rien de particulier.

Mode de jeu : minis-jeux


Ce mode, vous l'aurez deviné, consiste à jouer à des minis-jeux. Il y a un mini-jeu sur chaque terrain, plus deux minis-jeux qui se déroulent sur des terrains bonus. Cela va du simple concours de home-run au loufoque jeu de baseball flipper, en passant par une course aux pièces autour du Méga Bloups. Ces minis-jeux sont, pour la plupart, assez fun, surtout à plusieurs, même s'ils sont malheureusement peu nombreux. De plus, ceux qui ont joué à Mario Superstar Baseball constateront que la plupart des minis-jeux sont fort inspirés, voire copiés du précédent opus.


Dans ce mini-jeu, vous devez détruire les tonneaux en frappant des balles. Plus facile à dire qu'à faire...


Mode de jeu : Arcade


Voici donc le fameux mode Arcade. Dans ce jeu jouable à 4, individuellement ou par équipes de 2, le but est d'avoir le plus de pièces à l'issue des 10, 20 ou 30 tours de jeu. Au début, chaque joueur (ou équipe) démarre avec un capital de 300 pièces. La batte est donnée à un joueur au hasard. Les autres doivent arrêter la roulette pour déterminer la vitesse à laquelle la balle sera envoyée, la direction et l'éventuel objet dont disposera le batteur. Celui-ci doit frapper la balle (qui au passage est un peu plus grande) et essayer de la faire rebondir (ou rouler) sur les cibles qui rapportent des pièces. Les autres joueurs doivent essayer d'attraper la balle avant qu'elle ne disparaisse. Le joueur qui parviendra à garder la balle 3 secondes consécutives devient le batteur au tour suivant. Si elle disparaît, le batteur actuel reste en place. L'objet dont dispose le batteur peut lui servir à faire perdre la balle aux défenseurs pour essayer de garder la batte et ainsi gagner plus de pièces. Mais en plus de ça, si le batteur touche un adversaire avec un objet, il lui vole 30 pièces. Par contre, si un joueur rattrape la balle en plein vol, il subtilise 60 pièces au batteur. Des pénalités sont également attribuées à ce dernier s'il fait des strikes (c'est-à-dire qu'il rate la balle qui lui est envoyée). Il y a aussi des tours où les gains et les pertes de pièces sont doublés, et également une cagnotte qui démarre à 200 pièces et qui augmente en fonction des gains et des pertes des candidats. Si la balle atterrit sur la case cagnotte, alors tous les joueurs participent à un jeu de hasard où le gagnant remporte le gros lot. A la fin du jeu sont attribués des bonus et des malus aux joueurs, et le gagnant est le joueur avec le plus de pièces. Ce jeu est assez sympa, et ça change des matchs classiques, mais il repose aussi beaucoup sur la chance.


La direction et la vitesse peuvent aussi être masquées par un ?, ce qui n'aide pas le batteur à se préparer. Il est aussi possible qu'il n'y ait pas d'objet.


Mode de jeu: aventure


Avant d'en venir aux autres aspects du jeu, parlons un peu du mode aventure. Celui-ci possède un scénario nul à souhait: la princesse Peach a créé l'Ile du baseball pour les habitants du Royaume Champignon, mais comme par hasard, Bowser et ses troupes viennent l'envahir ! Et bien sûr, ça sera à vous de donner une correction à Bowser. Mais pour ça, il faudra recruter des joueurs afin de former une équipe.

Vous arrivez alors sur la carte de l'île. Sur cette carte, il y a cinq stades, un dôme principal et la salle d'arcade. Vous devez vous promener dans les cinq stades et y trouver des joueurs à recruter, en accomplissant diverses missions. Gagner des matchs, des minis-jeux ou des parties à l'Arcade permet de remporter des pièces que vous pouvez utiliser pour acheter des objets, comme des battes plus précises, des gants plus puissants, etc. Vous pouvez aussi trouver des pièces en fouillant les buissons, arbres et autres grâce aux techniques spéciales des capitaines. En effet, sur chaque stade, il y a un capitaine à recruter (sauf Mario que vous avez dès le départ). Chaque possède ses propres capacités. Mario peut entrer dans les tuyaux et fouiller les buissons, alors que Yoshi peut utiliser son attaque rodéo pour secouer les arbres et entrer dans les bouches d'égouts. Peach utilise son pouvoir de coeur pour sonder certaines zones, et Wario peut ouvrir les coffres et attirer du métal avec son aimant. Enfin, Donkey Kong peut grimper aux lianes et détruire des objets en bois. Ces techniques sont nécessaires pour accéder à certains endroits et trouver certains personnages. Une fois que vous avez neuf joueurs, vous pouvez affronter Bowser Jr. sur son propre terrain. Réussir ce défi vous permettra alors de changer le jour en nuit et vice-versa. C'est en effet indispensable pour accéder à certains endroits. Quand vous vous sentirez prêt, vous pourrez affronter l'équipe de Bowser, et si vous y parvenez... l'aventure est déjà finie. Mais pas encore à 100% ! Car il vous faudra trouver tous les personnages qui n'attendent que vous !


Le mode aventure comprend également quelques missions sous forme de minis-jeux. Ici, vous devez reconstituer le puzzle pour pouvoir aller plus loin.


Voilà, j'en ai fini avec le jeu en lui-même. Venons-en aux autres aspects.

Maniabilité


La maniabilité m'a un peu rebuté également. En effet, même si elle est assez sympa, puisqu'elle ne consiste pas à appuyer sur de bêtes boutons, elle reste assez difficile à maîtriser, surtout quand on est batteur, et cela n'est pas du tout aidé par certaines techniques spéciales, comme celle de Bowser Jr. qui aveugle complètement le joueur. La précision demandée est très stricte. Ainsi, si lorsqu'on est batteur, on charge son coup ne serait qu'un très court moment de trop, la balle part trop haut et les défenseurs ont tout le loisir d'aller l'attraper en plein vol, éliminant d'un coup le batteur comme le veulent les règles du baseball. Lorsqu'on est en dernière manche, à un point d'égaliser, qu'on a un coureur en troisième base et qu'on cumule déjà deux outs, il est rageant de se faire éliminer d'un coup et de perdre le match à cause d'un petit manque de précision. Mais on s'habitue quand même assez vite à la maniabilité, et au bout d'un moment, on arrive à contrôler la trajectoire des balles dans trois quarts des cas.

Graphismes et bande son


Les graphismes sont bien réalisés, mais on a connu mieux sur Wii. Pour ce qui est de la bande son, la plupart des musiques sont des remix d'anciens jeux. C'est fort répétitif et on s'en lasse assez vite. Heureusement, il y a quand même quelques bonnes musiques, mais pas assez.


Voici le terrain de Bowser Jr., où les défenseurs sont traqués sans arrêt par les Chomps.


Durée de vie


Un autre point noir également. En effet, l'aventure est très vite bouclée (il m'a fallu 2 heures pour en voir le bout et un peu moins de 4 heures pour la terminer presque à 100%), et vous vous lasserez vite du jeu si vous jouez seul. Les personnages cachés se débloquent en moins de temps qu'il ne faut pour le dire, et à part ça, il n'y a presque aucun secret à déverrouiller. Le seul truc qui peut éventuellement être fun même seul, ce sont les minis-jeux, et il n'y en a pas beaucoup. Si vous n'êtes pas fan de baseball, vous en aurez vite marre. Enfin, bref, passons à la notation.

Les plusLes moins
  • Techniques spéciales des personnages originales
  • Minis-jeux amusants à jouer, même seul
  • Un très grand nombre de personnages disponibles, chacun ayant des capacités propres.
  • Pas assez de terrains différents
  • Minis-jeux trop peu nombreux
  • Précision des mouvements demandée souvent trop stricte
  • Vite bouclé si on est pas fan de baseball


CritèreNoteCommentaire
Principe8/10Un Mario Sport plutôt original, mais le baseball n'est pas assez connu en Europe, ce qui a d'ailleurs fait que Nintendo a annulé la sortie française.
Graphismes8/10Des graphismes assez bons, mais sans plus.
Maniabilité7/10Les capacités de la Wiimote sont très bien exploitées, mais vous risquez d'avoir des difficultés à vous habituer avec les batteurs.
Bande Son6,5/10Les musiques sont répétitives et plutôt lassantes.
Scénario--/10Je ne note pas cette partie car le scénario est plutôt un prétexte pour le mode aventure.
Multijoueur8,5/10Tous les modes sont jouables jusqu'à 4, sauf le mode aventure, ce qui est un peu dommage (car on pourrait faire les missions à plusieurs). Le jeu est bien sûr plus amusant lorsqu'on joue entre amis.
Durée de vie6/10L'aventure se boucle vraiment trop vite, et si vous jouez seul et qu'en plus vous n'êtes pas fan de baseball, vous en aurez vite fait le tour.
Note Finale14,5/20Mario Super Sluggers est un Mario Sport assez sympa, mais qui comporte pas mal de défauts. Si vous êtes fan de baseball, il y a de fortes chances que vous aimiez ce jeu. Sinon, je vous conseille de d'abord l'essayer.


Remarque: la note globale n'est pas une moyenne mathématique des 7 critères.
4 commentaires !
Rexoshi
Rexoshi
Le 08/02/2014 à 23H15
Mayano Mayo --> tu pourrais développer, s'il te plaît ?
Mayano Mayo
Mayano Mayo
Le 04/02/2014 à 19H21
Mouais...bof...pas terrible tout ça.
Rexoshi
Rexoshi
Le 16/08/2013 à 23H34
En fait, il y a 9 terrains différents (car 2 sont à débloquer avec le mode mini-jeu, comme dit d'une façon sommaire dans le test)... mais flemme de le modifier et de le faire repasser par la validation ! ^^ (surtout que ce que je dis n'est pas faux)
Scelerex2000
Scelerex2000
Le 20/07/2013 à 11H57
( OULALA ! Si j'achète le jeu je suis sur que la télé sera cassé avant la fin de la journée. )
effectivement c'est un peu dommage qu'il y ait que sept terrain différent alors qu'il y a environ cinquante personnage

Tremblez, car voici le seigneur des supplices et le cauchemar des mortels : Big Boo !
Boo, Super Mario 64