Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Super Paper Mario » Tests » Test de Full_Korbe

Super Paper Mario

Fiche du test
Full_Korbe
Par Full_Korbe
9/10
1 commentaire

Boite de Super Paper Mario

Le premier "Super Mario" pointe le bout de son nez très tardivement, après avoir été reporté moult fois. Prévu sur GC, il est sorti finalement sur Wii . On croyait que c'était un RPG, c'est finalement un RPG/Plate-Formes. Mais en vaut-il vraiment la peine ?

Scénario


"Mario ! Peach a été enlevée !" Ceci est ultra-classique n'est ce pas ? Mario et son frère vont botter les fesses de Bowser ! Seulement, sur place, il n'y a pas de Peach... Bowser s'apprêtait à l'enlever mais n'a pas eu le temps de mettre son plan à exécution (Cette partie est hilarante d'ailleurs, entre les "OUAIS !", et les "On est attaqué !". Un comte étrange, se nommant le Comte Niark arrive, protégé par une barrière et il est avec Peach ! Après une petite présentation, (-Celui qu'à choisi l'Opus Ténébrus... Le Comte Niark ! - Celui qui raconte des trucs incompréhensibles... Le Comte Niark !) Il annonce la fin des mondes dans un vortex avant de s'en aller, emportant toute l'armée de Bowser, Luigi, et Peach (ZOMG). Mario, quand à lui, s'est évanoui... (FIN DU JEU, GAME OVER)
A son réveil, il est accueilli par un papillon bizarre nommé Tippi.
Elle lui révèle que le Comte Niark veut marier Peach et Bowser afin que le Coeur du Chaos naisse et détruise les mondes. Mario doit donc, aidé de Merlon (un ancien sage étudiant l'opposé de l'Opus Ténébrus, l'Opus Luminus !) et Tippi (un Pixel) récupérer les 8 coeurs purs afin de sauver non pas le monde (c'est démodé), mais LES mondes
Du côté du comte Niark, à l'aide de son assistante qui lave les cerveaux (hum, mais je vais être, hum, de vous hypnotiser), le mariage à bel est bien lieu. Et ainsi, THE VOID apparaît. Ce gigantesque vortex maléfique va engloutir tous les mondes.


Peach, voulez-vous prendre comme époux Bowser ?

Graphismes


La 2D est sublime ! Aucun reproche à faire, c'est très coloré, avec ce fameux style "Papier" où les persos sont aussi plats qu'une feuille de papier ! Quand ils se retournent, on ne voit pas leur profil mais la largeur du papier. Il faut dire tout de même que le style Paper Mario est un style spécial. Lorsque Mario tombe de haut, il tombe comme une feuille, en planant. Certains éléments "collent" (c'est le cas de le dire !) Mario et cie sur "eux" afin de les transporter au loin. Par contre, la 3D... Cela fait vide, avec un décor qui s'affiche au fur et à mesure... De l'aliasing qui aurait pu être facilement éviter... Dommage car les expressions des personnages sont très bien rendues.
En parlant des décors, ils sont très nombreux ! Mario traversa la traditionnelle vallée de départ, entrera dans des ruines, aura affaire à un monde pixelisé, ira dans le pays préhistorique ou la contrée des samouraïs.
On aime ou on aime pas. Et moi, j'adore !

Musiques


Le thème des niveaux standards est tout bonnement splendide ! La musique de l'écran titre aussi est très jolie. En gros, que du bon pour les musiques ! Avec une dédicace personnelle pour les niveaux standards. Super Paper Mario a une (si ce n'est la, mais SSBB est bien plus complet) des meilleurs OST (Original SoundTrack, c'est l'ensemble des musiques du jeu) de la Wii. Entre les thèmes rétro du 3ème monde, ou la Vallée Fildefer, qui reprend une musique de Yoshi's Story (Wildlands, pour les possesseurs du jeu ou de SSBB), beaucoup de sonorités sont représentées.
Les bruitages, on reprend les vieux bruitages qui collent parfaitement à l'ambiance oldies du jeu et les "beong" et autre "reading" ont parfaitement leur place ! Et, le plus qui fait que SPM casse la baraque (et le papier), un Pixel permettra de jouer un thème personnel par perso.

Gameplay


Déjà, les commandes de base sont très simples : La Wiimote se tient à l'horizontale, et on saute avec A. Et chaque perso à une compétence spéciale : Peach peut planer ou se protéger avec son parasol, Bowser crache du feu et Mario passe en 3D ! En quoi ?! Oui ! Le système D, permet de passer de la 2D à la 3D ! Incragable, n'est ce pas ? Cela permet de découvrir de nouveaux chemins cachés, de fuir les ennemis ou désactiver des pièges. Sachez cependant que ce système ne s'utilise pas indéfiniment, et au bout d'un certain temps, vous perdrez de la vie.
D'ailleurs, il s'utilise souvent en combinaison avec les Pixels. Mais non, un Pixel, pas un pixel espèce de sale geek ! Donc, disais-je, ces Pixels ont de multiples usages. Le premier que vous rencontrerez, Lanceloin, permet d'attraper des objets et de les lancer loin (Je mérite 15 euros pour ce jeu de mot), et le second, Bombi, permettra d'exploser les murs friables. Ne vous inquiétez pas, il y en a une bonne douzaine, et certains sont bien cachés ! (Mifasol, si tu m'entends). (Il est bon de noter que pour chaque Coeur Pur récupéré, les Pixels font la PIXEL'S DANCE !)
Il y a également toute une batterie de mini-jeu assez répétitif, mais divertissant, allant du blastage de Boo au Jeu de Mémoire.


Le système D, c'est ça !

Ambiance du jeu


A côté de cela, durant votre trépidante (ou pas) aventure, vous rencontrez divers objets. Certains seront des aliments, comme la Laitue ou une Feuille Koopa. Je vous dirais plus tard à quoi ils servent, car je dois vous parler... De l'expérience ! Eh oui ! Même si le déroulement est "plate-formique" (à la Super Mario Bros), à chaque que vous tuerez un ennemi (et que vous lui ferez une tombe, si vous avez de l'argent/du temps/que vous êtes MASTER OF THE WORLD), vous gagnez de l'expérience. Et au bout d'un certain nombre de Pts Exp, vous gagnez un niveau, qui augmente, ou votre attaque, votre total de PV. Le jeu mêle donc à merveille RPG pour ses dialogues et les niveaux et plate-forme pour la vue et le déplacement !

Super Paper Mario est donc un jeu très original. Mais il faut savoir que l'ambiance, l'essence du jeu elle-même est tout simplement hilarante, avec un humour fin, qui s'attaque aux mythes du jeu vidéo, comme celles-ci :

Il faudrait que tu te coupes la moustache Maria !
Mc Astagne


Mario sans moustache ?!

Voulez-vous prendre comme époux Bowser, jusqu'à ce que le Game Over vous sépare ?
Nastasia


Eh oui ! La mort chez nous correspond à l'En-dessous ! Le monde du Game Over où les D-Mon travaillent sans relâche. On l'oppose à l'Au-Delà, notre paradis, où les Nimbis sous les ordres de Papibi, vivent courtoisement.

INCRAGABLE !
Indiana Crag


Indiana Crag, personnage très étrange au look spécial.

Allez, troufion de l'espace, en avant !
Squirps


Squirps, maître des 7 espaces. (ou pas)

C'est trop dernier CRIIIIII
Francis the geek


Francis, otaku connu et reconnu, qui essaya de draguer Peach grâce au programme Nerr2Babe !

Et ce n'est qu'une infime partie de toutes les phrases hilarantes et mêmes les combats et phases inconnues et originales et vous aurez à faire dans ce jeu des plus déjantés !

Durée de vie


Attention, car voici le gros point noir du jeu : La difficulté. Non pas que les énigmes soient simples (quoique), mais il est quasiment (une fois un assez haut atteint et deux, trois objets de soin) impossible de mourir. Je m'explique : Quand on reste trop longtemps en 3D, on perd 1 PV, quand on tombe, on perd 1 PV ! Ce qui enlève le peur du vide et permet de rester beaucoup plus longtemps en 3D ! Et qui dit 3D, dit deux fois moins d'ennemis... Quand à la durée de vie du jeu en lui-même, elle est en moyenne de 17-18 H. Mais l’intérêt principal du jeu, c'est d'y revenir, et de faire la multitude de quêtes annexes ! Entre avoir tout les Pixels, le donjon des 100 Etages, les diverses recettes et cartes au trésor, il y a de quoi faire ! Et j'oublie encore la collection de carte des perso... Très longue, elle peut-être ennuyante à la longue, mais reste la majorité du temps prenante ! Et puis, on ne se lasse pas de parler à tout le monde, d'essayer de gagner touts les lots du casino etc...
On ne lasse jamais de voir ce magnifique univers !

CritèreNoteCommentaire
Scénario19/20L'humour est omniprésent, Peach ne se fait pas (encore) enlever par Bowser, et l'ensemble tient parfaitement debout. C'est grosse pointe d'originalité, avec de surprenants rebondissements !
Graphismes16/20Une 2D excellente mais une 3D vide et aliasée.
Musiques20/20La meilleure OST de la Wii mérite un 20, pour ses musiques enivrantes au possible.
Gameplay19/20Dommage que la WiiMote ait si peu été utilisé car sinon, entre un humour omniprésent, plein de nouveautés et un RPG/Plate-Forme plutôt réussi, c'était parfait !
Durée de vie18,5/20Peut paraître simple, mais est finalement bien plus profond, avec l'utilisation des Pixels.
Note Finale18/20Certains lui mettront 10, d'autres lui mettront 18. Je fais parti de ceux là. Je fais parti de ceux qui aime Super Paper Mario pour son souffle d'originalité et de simplicité, mais également de maîtrise, dans une ludothèque Wii souvent envahie par les jeux de 4 mois de développement. Je fais parti de ceux qui ne pensent pas que Super Paper Mario se joue, mais que Super Mario Paper se vit.

1 commentaire !
NYATHAN
NYATHAN
Le 03/02/2016 à 08H28
Qui naime pas papere mario en meme temp?il est cro bien ce jeu!

Mario ? Qu'est-ce tu fais ici ? On a pas encore lancé notre attaque !
Bowser, Super Paper Mario