Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Super Paper Mario » Tests » Test de UrbanChicken

Super Paper Mario

Fiche du test
UrbanChicken
Par UrbanChicken
7/10
1 commentaire

Boite de Super Paper Mario

Après deux opus d' une saga très originale, à savoir "Paper Mario" 1 et 2, Nintendo revient avec un spin-off (c' est comme ça qu' on dit, hein ?) de ce concept, ne suivant donc pas la série principale, pur hors-série. J' ai nommé... Super Paper Mario Galaxy.


Peach est encore dans de beaux draps blancs et soyeux...

Cette fois, pas question de sauvetage de princesse enlevée... Enfin si. Et le monde, aussi (wouah, le cliché du monde des jeux vidéo !) ! Donc la princesse a été enlevée, mais pour une fois, ce n'est pas l'oeuvre de Bowser... Étonnant, hein ? Et lorsque Mario et Luigi sont mis au courant de sa disparition, ils ont le réflexe d'aller au château de Bowser... Comme quoi, eux aussi sont blasés. Et ils vont en fait apprendre une fois là-bas que c' était en fait un complot du Comte Niark, qui devait marier deux personnes totalement opposées (à savoir Peach et Bowser) pour réaliser une prophétie et détruire le monde... Pas cool, le mec. Ils vont tous être aspirés dans une autre dimension, sauf Mario, qui ira plus tard dans ladite dimension, accompagné de ce qu'on appelle un Pixel...


Voici donc tous les Pixels... Divers et variés, n'est-il pas ?

Comme je vous l'ai expliqué précédemment, ce jeu est un spin-off, et beaucoup de choses changent par rapport à ses ancêtres... Trop à mon goût, d'ailleurs. Tout d'abord, nous ne sommes plus en système de RPG, où on touche un ennemi et hop, combat, mais en système de "A-RPG" (Action RPG, pour les incultes) : nous ne combattons pas au tour par tour, et attaquons en temps réel (les ennemis ne répliquant que s'ils ne sont pas morts avant).
Plus d' alliés originaux et funs, non, plus du tout. Maintenant, on passe à des personnages jouables qu'on ne connaît que trop. Tout d'abord, Mario, qui a le pouvoir de la 3D (je vais vous expliquer un peu plus bas). Puis Peach, qui peut se protéger des attaques avec son parapluie et flotter. Viennent ensuite Bowser, crachant des flammes ; et Luigi, pouvant sauter extrêmement haut, jusqu'à s'écraser contre le plafond. Tous à débloquer, et utilisables quand on veut (sauf cas exceptionnels).
Ensuite, plus de transformations en papier. Non non, c'est fini. A la place, nous avons les Pixels. Avec eux, on peut ainsi se protéger, aller plus vite, donner un coup de marteau, poser une bombe, écraser les ennemis avec une attaque rodéo (pas digne d' un Yoshi, en passant)... Et d'autres capacités à débloquer en même temps que les Pixels correspondants.
En plus de ces Pixels, il y a le pouvoir 3D de Mario. C'est très simple : on peut passer de notre 2D papier à une 3D... Papier (oui, aussi). Ainsi, bien souvent, on trouve des coffres, des passages... Et bien plus. Donc de ce côté-là, c'est très original, je vous l'accorde. Notez aussi que des ennemis (monstres normaux, pas boss, hein) possèdent le pouvoir de la 3D, passant en 3D en même temps que vous, et d'autres ne sont qu'en 3D. Ne croyez donc pas qu'on soit tranquille en passant en 3D... Loin de là.


Voici donc Mario en pleine utilisation de son pouvoir.

Le jeu est sur Wii, mais n'exploite jamais cette option de mouvement (sauf cas exceptionnels vraiment pourris). Un Paper Mario où l'on se met dans sa peau, un rêve ?
Bref, c'était juste une petite parenthèse. Le jeu en lui-même est décevant, car dans les vrais Paper Mario, on visite des lieux divers et variés, alors que là, il n' y a que deux villes Recto et Verso, qui manquent totalement de charme. Le reste du jeu dans sa totalité ou presque réside dans une avancée de monde en monde, comme dans les Mario Bros... De ce côté-là, déçu, mais alors vous pouvez pas imaginer. Qui plus est, les Paper Mario sont des jeux sympathiques où l'on s'amuse, alors que là, certains niveaux sont chiants comme pas possible et extrêmement durs pour les habitués des Mario faciles... Dont je fais partie. Car il faut savoir que le changement de Pixels, de personnages, de vue (3D ou non), c'est gonflant, et on ne pense pas automatiquement à utiliser telle ou telle capacité.


Francis, ou le caméléon geek pervers.

...Heureusement, le jeu est remonté par ses quelques nouveautés sympathiques et nombreux clins d'oeil. Par exemple, au-dessus, vous voyez une image d'un dialogue de Peach et ce caméléon, la draguant, dans un système typiquement japonais. On trouve aussi un boss en mode "vieux RPG", c'est-à-dire qu'on peut utiliser toutes nos actions habituelles, mais on voit juste les dégâts infligés. Un combat TRO D4RK. Ce n'est pas tout : au niveau des nouveautés sympas, on trouve aussi le fait de pouvoir devenir géant, ou on se retrouve en graphismes "vieille version". Ainsi, on retrouve le Bowser, le Mario, le Luigi ou même la Peach des premiers jeux en géants... On retrouve ce clin d'oeil pour un autre pouvoir, aussi : comme vous l'avez vu sur l'image précédente (pas celle de Francis, celle d'avant), Mario est entouré d'une dizaine de "Mini-Marios" en vieux Pixels qui se sacrifient pour le protéger des attaques, jusqu'à ne plus être aucun. Perso, j'ai trouvé ça trop mignon les mini-machins en vieux pixels ! ^O^
Bon point de ce jeu, donc.


Les plus
=> Un concept original
=> Beaucoup de pouvoirs

Les moins
=> Un enlèvement de princesse, encore...
=> On regrette vraiment les Paper Mario en jouant à ce jeu !


CritèreNoteCommentaire
Principe9/10Certes, pouvoir choisir soi-même d'être en 2D ou en 3D, c'est une très bonne idée.
Graphismes7/10Mignons, mais vides, étant axé quasi exclusivement sur le côté plate-formes.
Maniabilité7/10Changer de trucs par-ci, de machins par-là... Oui, c'est varié, mais gonflant par moment.
Bande-son7,5/10De ce côté-là, ça va : pas du grand art, mais du bon son bien "Nintendesque" (ça se dit pas m' enfin...).
Durée de vie7/10Malgré sa difficulté corsée par moments, on en vient relativement vite à bout, sans compter les trésors, les recettes... Et les trucs à trouver.
Note finale14/20Pour tous les amateurs de jeux de plates-formes Mario qui aiment avoir pas mal de pouvoirs et des objets utilisables quand on le souhaite, ce jeu est fait pour vous ! En revanche, les inconditionnels des vrais Paper Mario risquent d'être déçus...
1 commentaire !
NYATHAN
NYATHAN
Le 03/02/2016 à 08H26
Moi jai préféré super mario rpg

Ouais, les prophéties, c'est que du flan ! Une baffe dans ta tronche, y'a que ça de vrai !
Bowser, Super Paper Mario