Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Super Mario Sunshine » Tests » Test de Orbulon

Super Mario Sunshine

Fiche du test
Orbulon
Par Orbulon
9/10
0 commentaire

Boite de Super Mario Sunshine

Faire suite à l'un des jeux les plus reconnus de l'histoire n'est pas toujours chose aisée, et Super Mario Sunshine ne fait pas exception à cette règle. En effet, contrairement à Super Mario 64, SMS est connu pour avoir divisé l'opinion. Explications.


I) Scénario et Principe


Première chose qui frappe le joueur: l'histoire, bien plus originale que dans 95% des titres antérieurs de la saga: Ici, Mario, Peach et quelques Toad partent en vacances sur la magnifique île Delfino. Malheureusement, le séjour est rapidement gâché: Mario est accusé d'être responsable de la disparition des 120 soleils de l'île et de l'avoir vandalisée ! Pour prouver son innocence et accuser le vrai responsable, le mystérieux "Antimario", Mario va devoir entièrement nettoyer l'île entière ! Il sera heureusement aidé de J.E.T., la pompe parlante multi-usages. Et c'est là la principale originalité du jeu. Cet appareil est indispensable, que ce soit pour décoller dans les airs, arroser les ennemis ou éteindre les feux !


La place Delfino

II) Gameplay et Jouabilité



L'objectif principal du jeu est de collecter les 120 soleils, en effectuant diverses missions, telles que collecter 8 pièces rouges ou battre un boss, dans des niveaux accessibles depuis la place Delfino, le "cœur" de l'île.

Pour parvenir à ses fins, Mario pourra, en plus d'utiliser le fameux J.E.T., faire un triple saut ou encore effectuer une 'attaque rodéo'. Des mouvement hérités de SM64, mais qui ne sont pas tous au rendez-vous. Par exemple, Mario ne peut ni ramper, ni donner de coups de poings/pieds ! Évidemment, tous les mouvements s'effectuent très simplement, grâce à une excellente jouabilité. Également, on peut noter la présence de Yoshi. Le dino est peu utilisé, et heureusement car il a un défaut assez énervant: il ne supporte pas l'eau, qui le tue en présence d'une trop grande quantité !
En fin de compte, seule la nage, assez moyenne, et la caméra, souvent énervante, viennent gâcher ce joli tableau.

Quant aux Boss, ils sont également très bons: originaux et amusants à battre, pour la plupart. Dommage qu'ils se répètent parfois.

Maintenant, parlons de la difficulté. Et oui, SMS est bien plus difficile que SMG ou SM64. Une difficulté qui se relève parfois excessive ( Certains "extras plate-formiques"), ce qui pourra frustrer certains joueurs...


La Magnifique Plage Sirena

III) Réalisation graphique et sonore


Côté Graphismes...
Commençons par le level-design. Les niveaux, moins nombreux que dans SM64, sont très bien construits et sont assez variés, tout en restant dans le thème 'île paradisiaque'. Ces endroits sont beaux, voire même TRÈS beaux ( Plage Sirena...). Notons également que le rendu de l'eau est absolument magnifique !


Les très sommaires niveaux extra


Par contre les niveaux "extra", séquences de plate-formes sans JET sont très pauvres graphiquement, constitués de blocs et autres formes géométriques.

Parlons maintenant du design des personnages...
Eh bien c'est pas fameux ! Les Piantas, les natifs de l'île, sont des sortes d'arbres à gros nez idiots qui passent leur temps à lancer es objets, Mario inclus. Les ennemis ne sont pas mieux, loin d'être aussi drôles que les éternels Goombas et autres Koopas. Heureusement, les Boss sont bien plus réussi.

En fait, l'ambiance générale du titre, qui ne ressemble en fin de compte pas tellement à un Mario classique, est probablement la raison des critiques plus ou moins mitigées...

...Côté Sonore

Les musiques sont en général assez sympathiques, mais loin d'être inoubliables. Elles auront au moins le mérite de bien s'accorder avec les environnements visités. Les bruitages sont quant à eux réussis dans l'ensemble.

Durée de Vie


Avec des 120 soleils à collecter, et ses 240 pièces bleues éparpillées un peu partout, Sunshine pourra malheureusement repousser les allergiques à la difficulté ou à l'ambiance. Le jeu est long, et nécessite au moins 15-20 Heures pour parvenir à la fin.

Au final


CritèreNoteCommentaire
Principe et Scénario9/10Le scénario est original et JET l'est tout autant !
Graphismes8.25/10 Inégaux, ils passent d'excellents (eau, effets de lumière) à sommaires ( les phases 'extra')
Son7.5/10Rien d'inoubliable, mais thèmes agréables et de bons bruitages
Gameplay9/10 JET est très maniable et le level design de qualité. Du tout bon, excepté la caméra !
Durée de Vie8.5/10 Très bonne; mais la difficulté pourra rebuter certains. Seuls les plus acharnés auront les 120 soleils !
Note Finale17/20 Même en ayant bien moins marqué l'histoire du JV que son prédécesseur, Sunshine reste excellent, malgré moult défauts. N'en déplaise à ses détracteurs !
Aucun commentaire...

Mario ? Qu'est-ce tu fais ici ? On a pas encore lancé notre attaque !
Bowser, Super Paper Mario