Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Mario Kart 7 » Tests » Test de MaxDoc

Mario Kart 7

Fiche du test
MaxDoc
Par MaxDoc
9/10
3 commentaires

Boite de Mario Kart 7

Comme toutes les consoles Nintendo, la 3DS ne pouvait échapper à son Mario Kart. C'est donc un septième opus très attendu (d'où son nom Mario Kart 7) qui débarque sur la nouvelle portable de Nintendo, et qui va se révéler être l'un des opus les plus innovants de la série !


Oh mais qu'est-ce donc que ce deltaplane ? Mario Kart 7 se déroulerait-il dans les airs ?

Principe et contenu



En démarrant le jeu, on est immédiatement accueilli par une musique entraînante, qui rappelle l'ambiance sympathique des Mario Kart, avec en bonus la voix de Mario en fond qui lance un joyeux "Mario Kart Seeeven ". D'emblée, le jeu nous donne donc une bonne impression.
En choisissant ensuite le mode solo, on constate qu'il est cependant plus vide que dans les derniers opus. En effet, seuls quatre options s'ouvrent au joueur : Grand Prix, Contre la montre, Bataille de Ballons, et Bataille de pièces. Et oui, mauvaise surprise, mais le mode VS n'est plus disponible en solo ! On comprend difficilement la décision de Nintendo sur ce point, le mode VS était bien pratique pour se faire une petite course rapidement lorsqu'on était pressé, ou même pour tenter les 32 courses d'affilée ! Mais rassurez ce manque est purement anecdotique comparé aux nombreux autres bons points du jeu.

Chaque épisode de la saga a ses propres nouveautés, et Mario Kart 7 n'y échappe pas ! La principale innovation de cet opus est le deltaplane. A chaque fossé, tremplin, ou longue traversée au dessus du sol, le deltaplane sortira de votre kart et s'activera automatiquement, vous permettant ainsi de voler dans les airs, tout en gardant le contrôle de votre kart. Vous pourrez ainsi toujours lancer et recevoir des objets même dans les airs, mais aussi vous penchez pour augmentez votre vitesse, ou au contraire vous ralentir pour rester en l'air et retarder votre chute le plus longtemps possible, et même vous déplacer dans tous les sens pour récupérer les pièces placées même dans le ciel !


Les pièces font leur grand retour !

Et oui, les fameuses pièces des opus SNES et GBA font leur grand retour ! Ainsi, des pièces seront disposées un peu partout sur chaque circuit, et vous devrez tâcher d'en ramasser un maximum, chaque pièce augmentant un peu plus votre vitesse. Notez que vous pouvez avoir jusqu'à 10 pièces à la fois, et qu'à chaque fois que vous tomberez dans le vide, que vous vous recevrez un objet dans la tronche, ou que vous glisserez, en plus de perdre du temps comme dans chaque opus, vous perdrez également deux ou trois pièces, selon la situation.
Autre innovation majeure de ce Mario Kart, les cieux ne sont pas l'unique nouvelle zone explorée par Mario et ses amis... En effet, en plus d'être doté d'un deltaplane, chaque kart est également pourvue d'une hélice, qui transformera votre véhicule en sous-marin lors de passages sous l'eau ! Ainsi, vous serez parfois conduit à plonger dans les profondeurs marines, et vous roulerez alors dans l'eau. Cela ne changera pas autant le gameplay que le deltaplane, car vous roulerez toujours directement "sur le sol", mais cependant, la pression se fera bien sentir, votre kart devenant plus lourd à contrôler. Il vous faudra alors une bonne maîtrise de la conduite lors des virages sous marins, qui demandent inévitablement plus de marge que les virages à l'air libre.
Mise à part les karts donc plus lourds sous l'eau, il n'y a pas d'autres différences majeures entre les passages marins et ceux sur la route normale. Il est d'ailleurs intéressant de noter que sur certains circuits, les passages aériens seront d'ailleurs optionnels, le parcours se divisant à un moment donné en un chemin sous l'eau et un chemin sur la terre ferme. A vous de tester les deux pour voir lequel vous convient le mieux dans chaque cas !

Un passage sous-marin. Vous pouvez voir l'hélice derrière chacun des karts.

Mais les nouveautés de cette opus ne s'arrêtent pas là ! Côtés objets,on retrouve tous les classiques, de la carapace verte ou rouge au peau de banane, en passant par les champignons. On notera toutefois la disparation des faux bloc à objets piégés, ainsi que de tous les objets de l'opus Wii : Le Méga Champi, le bloc Pow, et le malus nuage ne sont donc pas de retour.
Cependant, trois nouveaux objets complètement inédits font leur apparition.
D'abord, la fleur de feu, qui permet au joueur de jeter un nombre illimité de boules de feu devant lui et derrière lui pendant un temps limité. Si vous recevez une boule de feu, votre kart partira en tête à queue, et vous perdrez également des pièces.
Ensuite, la queue de tanuki. Oui, je sais pas ce qu'a Nintendo avec les queues en ce moment, mais bon . Bref, la queue de Tanuki se fixera à l'arrière de votre kart, et pendant un temps limité, vous pourrez l'utiliser pour donner des coups de queues (herm) à vos adversaires. Chaque coup vous renversera et vous fera perdre des pièces.
Et enfin, attention. Le dernier objet inédit, le grand, le fort, le bô..... 7 ! Oui, le dernier objet, c'est "l'objet 7", qui a pour effet de faire apparaître un cercle tournant d'objets autour de vous, que vous pouvez utiliser à votre guise. Apparaissent ainsi autour de vous un champignon, une banane, un bob-omb, un bloups, une carapace de chaque couleur, et une étoile. Bon, je sais que beaucoup de gens vous bourrez sur la touche à objet jusqu'à avoir l'étoile, mais en étant stratégique, on peut utiliser cette objet intelligemment, puisque l'objet qu'on utilise est à chaque fois celui juste devant notre kart !
Cet objet peut donc tout de même s'avérer limite abusé, mais heureusement, il est très rare.


La queue de tanuki en action !

Et on continue ! Point positif majeur de Mario Kart 7, la personnalisation des karts ! En effet, il n'y a plus tel kart assigné à tel personnage (ou tel kart assigné à tel genre de personnage dans l'opus Wii, grrr (décidément j'ai plein de choses à critiquer sur l'opus Wii, faudrait que je fasses un test pour le descendre un jour )). Bref, dans cet opus, les karts sont tous mis en vrac, ainsi que les roues et les deltaplane, et avec chaque Grand Prix, le joueur choisit son véhicule, ses roues, et son deltaplane ! Autant vous dire que les combinaisons sont multiples !
Bien sur, au début, vous n'aurez que peu de kart, roues, ou deltaplane. Pour en débloquer, il vous faudra accumuler les pièces dont j'ai déjà parlé plus-haut, sur chaque circuit. En effet, à la fin de chaque course, les pièces sont sauvegardées, et dès que vous atteindrez un certain nombre de pièce, un nouvel élément de personnalisation des karts se débloquera.
Côté personnage, on commence avec les huit classiques, ou presque. Wario a été remplacé par Koopa, comme dans les premiers volets ! Mais que les fans du gros bonhomme jaune se rassurent, Wario est toujours présent, mais en personnage à débloquer. Il y a en plus 8 personnages cachés à obtenir. Des classiques, comme Daisy ou Wario donc, mais aussi des personnages beaucoup plus surprenants, que je ne citerai pas pour ceux qui voudraient maintenir le suspens.
Cependant, petite déception, les personnages se débloquent tous d'affilée. A chaque coupe terminée en 150 Cc, on débloque l'un des nouveaux personnages. 8 coupes, 8 personnages. Dommage, il était tout de même plus amusant que les personnages cachés se déverrouillent dans chaque sorte de Grand Prix différents dans les précédents volets, plutôt que de tous les débloquer de suite.
De plus, notre Mii est également présent, Nintendo ne pouvant pas s'empêcher de l'ajouter, le Mii est le neuvième personnage à obtenir.

Enfin, dernière nouveauté de ce Mario Kart 7, la vue en première personne. Il est en effet possible de jouer à l'aide du gyroscope intégré dans la 3DS, en voyant désormais l'écran comme si nous étions nous même dans le kart. Cependant, vous vous en doutez certainement, jouer avec le gyroscope se révèle peu précis, et relève donc plutôt du gadget amusant. C'est drôle de faire quelques courses en bougeant la console, mais ce n'est pas avec ce mode que vous ferez les Grand Prix en 150 Cc, je vous le garantis !

Maniabilité



Du point de vue de la maniabilité, c'est une fois de plus parfait ! Les contrôles sont très classiques : A pour avancer, B pour reculer, X pour utiliser un objet, R pour déraper, et on dirige le kart avec avec le pad. Bref, les boutons sont les même que sur DS, sauf que le pad est bien plus agréable que les touches fléchés. L'écran tactile sert une nouvelle fois à afficher la carte, dont vous pouvez modifier l'affichage d'un coup de stylet. En somme, le tout est très instinctif, et les contrôles très réactifs : une fois de plus, les karts réagissent immédiatement aux différents boutons. Il est également à noter que les dérapages turbos se font désormais automatiquement lorsqu'on dérape normalement, ce qui s'avère bien pratique pour ceux qui avaient horreur du snaking !
De plus, le nombre de joueur par circuit repassent à huit ! Quel bonheur après les douzes par courses de l'opus Wii de voir que Nintendo a ramené le nombre de participants à huit. Il faut dire qu'être douze par circuit donnaient souvent lieu à de sacrés bordel dans MKWii, et la chance dominaient donc souvent la technique lors des courses difficiles.
Par contre, il faut noter que cet opus est tout de même plus lent que les précédents. Même en 150 Cc, on remarque parfois un manque de vitesse assez impressionnant comparé à MKDS. Heureusement, on s'y habitue vite, et cela ne gâche en rien notre amusement, mais tout de même, il suffit de ressortir MKDS pour se rendre compte de la différence !
La maniabilité de ce jeu est donc impeccable, du moins en mode normal, car comme je l'ai dit plus haut, le mode gyroscope est beaucoup plus imprécis. Ceci dit, ce n'est pas un problème en soi, le mode gyroscope étant plus à prendre comme un mode amusant pour s'éclater, qu'un le mode "sérieux" avec lequel on termine le jeu à 100% ^^.

La vue en première personne du mode gyroscope... Gare aux accidents !

Musiques



Rien de bien exceptionnel du côté des musiques, elles sont pour la plupart sympas, mais aucune en particulier n'est extraordinaire. En fait, les musiques sont agréables à attendre, et vont bien avec leurs courses associés, mais aucune n'a le petit quelque chose qui fait qu'on veut l'écouter encore et encore.
Mais les nouvelles musiques restent belles, et celles des circuits rétros également, rien de particulier donc.
Quant aux voix, pas de surprises, ce sont les mêmes, et on les entend toujours gémir lorsqu'on se prend un objet ou dérape, hurler quand on tombe dans le vide, crier de joie lorsqu'on arrive premier...
Bref, des voix toujours très sympas qui rendent le jeu encore plus vivant !

Graphismes



Alors là, que du bonheur ! C'est du Mario tout craché, les couleurs flashs pètent de partout, c'est beau, c'est coloré, c'est magnifique !
Les nouveaux circuits sont très soignés et garnis de détails, et les circuits rétros sont très bien modélisés en 3D, ce qui les rends tout aussi beaux que les nouveaux.
De plus, l'effet 3D de la console est très bien exploité et nous plonge réellement dans le jeu, sans finir par donner mal à la tête !
Quant aux personnages, ils sont évidemment bien plus jolis que dans MKDS. Finis les personnages pixelisés, ils sont ici tout à fait net et très agréable à regarder. Les karts sont tous très soignés également.
Et le gros point fort, c'est la fluidité ! Pendant les courses c'est totalement fluide, jamais de lag ni de bug, rien ! Même en mode online, aucun souci !
Hein ? Qui, que, quoi ? Un mode online ? Houla, je crois qu'il est grand temps d'aborder la dernière partie de ce test, la...

Durée de vie



En solo, la durée de vie est correcte, avec comme d'habitude, 8 grands prix de 4 courses chacun, soit 32 circuits différents. Chaque circuit est plus ou moins long, mais le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils sont variés ! On voit du paysage, du circuit Toad basique à la sublime Route Arc-en-ciel, en passant par l'inévitable Chateau de Bowser, mais également des lieux nouveaux, comme le Galion de Wario, Koopapolis, ou même l'ile Wuhu (tirée de WiiFit) !
Notez d'ailleurs que si la plupart des circuits durent trois tours comme dans les opus différents, certains nouveaux circuits ne durent qu'un seul tour, mais beaucoup plus long ! En effet, au lieu de faire trois tours de pistes, vous ne ferez qu'un seul tour, mais sur un circuit beaucoup plus grand (c'est par exemple le cas des circuits de l'ile Wuhu ou de la route arc-en-ciel)
En solo, il y a également le contre-la-montre, classique. Ensuite viennent les batailles de ballons, qui gardent malheureusement en partie le principe de l'opus Wii. Si, contrairement à MKWii, nous ne sommes plus obligés de jouer en équipe, le but reste tout de même de dégommer le plus de ballons des adversaires, contrairement à l'opus DS où le but était d'être le dernier survivant... Cependant, ce mode reste très fun à jouer !
Et enfin, le dernier mode est la chasse aux pièces. Reprise de l'opus Wii, le but est d'obtenir le maximum de pièces avant la fin du temps imparti. ON peut pour cela faire perdre des pièces aux autres joueurs en leur balançant des objets.
Bref, voilà en quoi consiste le mode solo. Tout cela est très sympa et donne au final une durée de vie tout à fait correcte, malgré l'absence du mode VS qui la raccourcit tout de même pas mal.

Un nouveau circuit : Souk Maskass

Mais alors, Nintendo n'allait tout de même pas se contenter de ça ! Oh non, bien sur que non, car voilà à présent le plus gros point fort de Mario Kart 7 : le mode online !
Ainsi, ce mode nous permet de jouer en ligne contre des joueurs du monde entier ! Il est repris de l'opus Wii, et a même été amélioré. Les temps de chargement sont moins long, tout y est plus rapide ! Et surtout, vous pouvez très bien jouer contre des Japonais, des Américains, des Finlandais ou tout ce que vous voulez, il n' a jamais de lag, rien ! Aucun bug, aucun lag, jamais de problèmes de connexion. Vous pouvez très bien jouer contre des joueurs à l'autre bout du monde, tout est fluide, net, franchement, c'est bluffant tellement c'est perfectionné, vous avez l'impression de jouer avec des gens à côté de vous tellement c'est fluide !
Ce mode online, comme dans l'opus Wii, nous offre donc une durée de vie infinie, puisque chaque course sera toujours différente ! Avant chaque course, chaque joueur vote pour le circuit qu'il veut faire, et un tirage au sort à ensuite lieu pour déterminer la course choisie. Chaque joueur a un certain nombre de points, le nombre de départ étant 1000, et il vous verrez donc votre capital augmenter ou diminuer en fonction de votre victoire ou défaite lors d'une course. Il est également bien évidemment possible de jouer aux batailles de ballons ou de pièces en ligne !
Mais ce n'est pas tout ! Si vous n'avez pas envie de jouer contre de parfaits inconnus, vous pouvez également jouer contre vos amis. Il vous suffit pour cela d'entrer leur code ami dans votre 3DS, et vous n'aurez ensuite plus qu'à les rejoindre pour des parties en ligne endiablés !
Et enfin, le mode online propose également de jouer par communauté. En clair, une personne crée une communauté avec les options de son choix (vitesse, objets voulus...), et il obtient ensuite un code de communauté. Il le donne ensuite aux personnes de son choix, et ils n'auront plus qu'à entrer le code de communauté dans leur jeu pour faire automatiquement parti de cette communauté ! Et une fois fait, vous pourrez donc faire les courses de votre choix uniquement avec les membres de la communauté, en étant sur qu'aucun inconnu ne rejoindra vos parties, vu qu'il faut obligatoirement le code pour rejoindre une communauté. Idéal pour faire des tournois entre amis !

Enfin, après le mode online, il ne faudrait pas terminer ce test sans parler du mode multijoueur local. Certes, on l'oublie un peu avec le mode online, mais tout de même, il vous permet de jouer jusqu'à 8 avec les personnes autour de vous, pour peu que celles ci possèdent une 3DS. En effet, lors du multijoueur local, il suffit qu'un seul joueur ait le jeu pour pouvoir jouer, les autres sans la cartouche n'ayant qu'à le rejoindre grâce au téléchargement 3DS. Les joueurs n'ayant pas le jeu se verront néanmoins obligés d'avoir automatiquement un Maskass comme personnage, sans pouvoir en changer. Et cette fois, même si certains n'ont pas la cartouche de jeu, vous pourrez tout de même faire les 32 courses en multijoueur local, alors que sur DS, seules les huits premières étaient disponibles... Une très bonne idée donc !

Et à présent, place aux notes !

Les plus :

- Le mode online parfaitement fluide, qui nous donne droit à une durée de vie infinie en multi !
- La personnalisation des karts
- Les nombreuses nouveautés du jeu : deltaplane, sous-marin...
- La 3D très bien exploitée !

Les moins :

- L'absence du mode VS en solo, ce qui diminue un peu la durée de vie en jeu seul.
- Le mode gyroscope avec la vue en première personne peu précis, ce qui en fait plus un gadget qu'une façon de jouer avec laquelle on pourrait finir les grands prix difficiles...
- Un petit peu plus lent que les précédents épisodes.




CritèreNoteCommentaire
Principe10/10Un Mario Kart garni de multiples innovations. Avec le deltaplane, le sous-marin, la personnalisation des karts... les nouveautés sont nombreuses ! Mario Kart nous prouve alors qu'il est une recette qui marche tout en sachant innover !
Maniabilité9/10C'est impeccable, la maniabilité est instinctives, les karts réagissent immédiatement, c'est vraiment du bon travail ! Seul bémol, le monde gyroscope, plutôt relayé à l'état de simple gadget
Musiques6/10Les musiques sont sympathiques à écouter, mais aucune n'est vraiment exceptionnelles. Elles correspondent bien à leurs circuits, mais ne resteront pas en mémoire, faut d'être vraiment transcendantes.
Graphismes9/10C'est beau, c'est fluide, c'est coloré, c'est du pur Mario Kart ! Très agréable à l'oeil, les circuits sont soignés et les personnages très net, bref, le tout est magnifique !
Durée de vie10/10Il est certes dommage que le mode VS soit absent en solo, mais le mode online donne droit à une durée de vie infinies avec des parties toujours différentes, alors comment pourrait-on faire mieux ?
Note finale18,5/20Le meilleur jeu 3DS de l'année ! Mario Kart 7 est l'un des meilleurs volets de la saga, et ces multiples innovations et son mode online procure une expérience de jeu fabuleuse ! Un véritable must qui justifie à lui seul l'achat de la 3DS !




3 commentaires !
MarioBros2
MarioBros2
Le 29/06/2014 à 13H13
excellent test, ici on s'y connaît!
Scelerex2000
Scelerex2000
Le 07/08/2013 à 12H05
J'approuve
Kobwa
Kobwa
Le 16/06/2013 à 20H08
T'es trop un boss.
J'ATTENDS L'SUIVANT !!!

Il est temps d'agir en vrai Goomba...
Goomba, Super Paper Mario