Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Wario Ware : Do It Yourself ! » Tests » Test de Limaperou

Wario Ware : Do It Yourself !

Fiche du test
Limaperou
Par Limaperou
7/10
0 commentaire

Boite de Wario Ware : Do It Yourself !

Tiens ! Un 2e jeu WarioWare sur notre console préférée ! C'est une grande première et cela n'est pas pour nous déplaire car nous raffolons tous de cette série dont les maîtres mots sont "Marrant et pas intelligent" (enfin, moi j'en raffole en tous cas et si vous êtes pas contents, vous lisez pas et pis voila).

Tout d'abord WarioWare, qui peut m'expliquer ce que c'est ? Oui Edmond-Maurice ? "C 1 céri 2 minijeu trè kour apare lé bausses ki son dure". Hurm. Après mure réflexion, je préfère expliquer par moi-même. Alors, le but, dans tout WarioWare qui se respecte est de réussir des micro-jeux (mini-jeux de 3 à 6 secondes) qui se suivent à une vitesse intense et, à chaque fois que l'on réussit un micro-jeu, la vitesse augmente. De plus, les micro-jeux sont pour la plupart assez idiots, mais c'est ça qui est drôle (par exemple, certains mini-jeux nous demande de repasser une chemise, aider quelqu'un à manger son riz ou découper une bûche). C'est moins facile qu'il n'y parait car il faut, en quelques secondes, lire l'instruction (trouve, frappe, relie, sépare, etc) et puis faire ce qu'on nous demande.


Un bel exemple de micro-jeux : il faut appuyer sur le flacon au bon moment pour mettre le produit dans l'œil de la femme.


Mais dans WarioWare : Do It Yourself (DIY pour les intimes), l'intérêt est bien plus grand. En effet, on peut à présent créer SOI-MÊME des micro-jeux et les partager ensuite via le Wi-Fi. C'est-y pas génial ça ? Bon, bien sûr, il y a quelques défauts que je développerai plus bas mais c'est quand même fort sympa et c'est LE point fort du jeu (en même temps le reste est pas terrible lololo).

Scénario


Eh oui ! J'ai décidé de découper mon test en parties, et je vais donc commencer par la partie la plus courte, comme dans chaque 'Mario' qui se respecte. Bon, comme tout jeu Mario qui se vaut, l'histoire est NULLE et NIAISE. Mais bon, on s'en fout car ça n'a jamais été le point fort de Nintendo, et que les jeux sont très bien quand même. Bon, l'histoire maintenant. En bref, notre ami Wario arrive chez le Prof. Crygor et découvre sa nouvelle invention : Le Créamatique 21 !!, machine qui permet de créer des jeux, des mangas et des disques (mais oui, bien sûr, un de ces jours, je devrai demander à Nintendo où est-ce qu'il trouvent leur herbe !) et donc Wario décide de s'emparer de cette machine révolutionnaire pour faire fortune. Bon, je vous avais prévenu, ce n'est pas de la grande littérature. Menfin, bref. On entre alors en jeu dans la peau d'un vendeur de jeux vidéos (geek professionnel quoi) et dans notre boutique par la même occasion. Et là, on peut enfin commencer à jouer.


Voila 2 screens de la cinématique d'intro. Mais quel histoire hors du commun et inventive !


Durée de vie


Bon, autant presque tous ceux qui avaient joué à WarioWare : Touched ! étaient déçus de la trop courte durée de vie (environ 2 heures), autant cette fois-ci ce sera tout le monde. En effet, il ne reste plus que 5 personnages différents (Mona, Jimmy, Ashley, Orbulon et 9-Volt) et chacun propose 18 micro-jeux plus un boss (micro-jeu sans limite de temps). Je vous laisse calculer... Eh oui, ça ne fait que 95 micro-jeux d'environ 4 secondes. Autant dire qu'on a fait le tour en 1/2 heure ! Sauf que ça, les développeurs l'ont remarqué et un d'eux a dit aux autres 'Eh, les mecs, j'ai une idée ! On va les faire attendre 1 jour entre chaque personnage et comme ça on dira pas que le jeu est trop court.' Oui, mais voilà, en fait, non quoi. C'était vraiment une mauvaise idée qu'ils ont eu là parce qu'alors le jour ou on achète le jeu, on a.... 19 mini-jeux ni plus, ni moins (encore heureux). Ça donne juste envie de pas l'acheter et de se rabattre sur notre bon vieux Donkey Kong sur NES. Bon, heureusement, la durée de vie se rattrape quand même avec le fait de pouvoir créer ses propres mini-jeux, ce qui nous fera bien passer le temps.


3e jour de jeu, pas encore bien rempli


Menu (quelle catégorie géniale)


Bon, allons faire un petit tour du côté du menu (oui je sais c'est bizarre d'en parler que maintenant). Je vais expliquer chacune des possibilités et je sais que ça va faire effet "liste" mais je trouve que c'est la solution la plus élégante et si vous aimez pas ça, eh bien tant pis. Bref, quand on arrive au menu principal, on a le choix entre 5 bâtiments.
  • Boutique D.I.Y. : Là ou sont entreposés les micro-jeux (ceux qu'on a créés y compris), lire des bédés (très pas drôles au passage) et écouter des disques.
  • WarioWare Inc. : La société de Wario ! On y apprend à créer les micro-jeux, disques et BD (techniques de base et plus tard techniques avancées) et on peut prendre certains 'jobs', c'est-à-dire faire les graphismes d'un jeu déjà créé (les IA, la musique, le nom etc sont déjà faits). C'est une idée fort sympatoche mais il n'y en a que 16 et c'est donc une partie très courte aussi.
  • Centre de Livraison : Pour up- et downloader les micro-jeux que l'on crée.
  • Atelier : En gros, c'est la partie Options des jeux classiques. On peut changer son nom, le nom de sa marque, modifier le son (volume et Surround/Stereo), faire le test micro, visionner les crédits ou effacer les données.
  • Studio : LE bâtiment intéressant. En effet, c'est là que l'on va pouvoir créer nos chef-d'œuvre (disques, bédés et... oui bon ça va je pense que vous avez compris)



Le fameux menu. Si vous regardez sur l'écran du haut, vous pourrez remarquer le magnifique studio en forme de crayon.


Studio


Ah ! Enfin ! Le (seul ?) point qui intéresse tout le monde (voilà pourquoi je l'ai mis si tard). Bon, ne traînons plus et allons assouvir votre soif de savoir.
Quand on entre dans notre joli studio, on peut choisir ce qu'on veut créer (en général un jeu parce que les disques et les BD... bof quoi). Bon, je ne vais pas m'attarder sur les disques et les BD, car ce n'est pas très intéressant (enfin, je trouve). Par contre, j'aimerais parler des jeux. Lorsqu'on commence a créer notre magnifique micro-jeu de la mort qui tue qui déchire sévère sa mère sa race, on choisit son nom et sa durée (3 ou 6 secondes). Après, on se retrouve sur une page qui comporte 4 onglets bien définis. Tout d'abord, les réglages, si jamais on veut changer le nom du jeu ou sa durée. Ensuite, les graphismes où on dessine tous les éléments du jeu (le fond et ce qui va 'bouger' à l'écran). Après, la musique, où on crée... bah, la musique, tout en sachant qu'il y a moyen de faire de magnifiques choses, comme des remix de Mario, de Beethoven ou de Rocky IV (chacun ses goûts). Moi, par exemple, j'ai créé un remix de Super Mario Bros et un de Phoenix Wright mais bon je commence à être HS et on me signale dans mon oreillette (pardon Sheika ^^) que ça n'intéresse pas les gens. Et si vous n'êtes pas doué en musique, vous pouvez toujours faire au pif ou en demandant au Maestro qui crée automatiquement une musique assez plausible dont les notes se suivent (waaaw ! ce que c'est l technologie tout de même).


Nous sommes actuellement sur l'onglet "Graphismes"


Bon, jusque là, ça va ! Créer un jeu, c'est trop facile ! Mais maintenant, je vais vous présenter... L'onglet-dont-on-ne-doit-pas-prononcer-le-nom. C'est-à-dire les programmes. Alors, là, saluons la clarté et la précision des développeurs pour cette partie. Ne vous en faites pas, même si vous ne connaissez pas ce doux langage, car la programmation dans Wario Ware DIY est tout de même beaucoup plus simple que la programmation classique.
A partir de 10 ans, cela ne devrait poser de problèmes à personne.

Seuls quelques défauts sont à déplorer. Un qui peut sembler un détail mais : il n'y a pas de rose dans les couleurs pour faire les graphismes. Et ça c'est vraiment chiant, sérieusement.
Et l'autre truc c'est que pour chaque objet, on ne peut donner que 5 IA. Et si on veut faire des jeux un minimum complexe, ce sera très rarement suffisant...


Voici à quoi ressemble un écran de programmation


Bande Son


Bon, voilà une partie assez courte (ça va changer). La musique de fond et les bruitages sont assez agréables dans l'ensemble, sans pour autant être transcendants. Bien sûr, pour vos propres jeux, comme c'est vous qui la créez, ça dépend de vous.

Graphismes


Comme dans tous les WarioWare, les graphismes sont pas très travaillés, on dirait que c'est un gamin de 7ans qui les a faits mais on les aime quand même car ce côté simpliste ajoute au charme, au fun et à la déjantation (oh yeah, nouveau mot) de la série.
Pour vos propres jeux, par contre, ça peut aller de l'hideux au sublissime (du coup pour moi c'est plus souvent à l'hideux) (oui je radote et alors ?)

Maniabilité


WarioWare sur DS, c'est Tout au stylet ! Si vous avez pu jouer à WarioWare : Touched !
, vous aurez sûrement apprécié le fait que pour mener à bien nos mini-jeux il faille se servir du stylet pour toucher, faire glisser, tourner, faire des aller-retour ou même souffler dans le micro. Eh bien, dans Do It Yourself, il ne reste que "toucher". C'est tout de même dommage car on perd du plaisir à jouer et surtout, on a moins d'idée pour créer nos propres mini-jeux. Bah oui, tout le temps toucher, ça limite un peu les options vous croyez pas ?

Bon, voilà, j'aimerais que montent sur scène avec moi les notes !


Voici la fine équipe qui vous offrira ses mini-jeux


Les plusLes moins
  • Pouvoir créer ses mini-jeux (en totalité !)
  • Graphismes enfantins et ambiance déjantée
  • Durée de vie pas extra (30 minutes quand même)
  • Temps d'attente entre chaque série de micro-jeux
  • Ne faire plus que des "toucher" avec le stylet
  • Créer ses mini-jeux est peut être un peu trop complexe (avant 12 ans en tous cas)


CritèreNoteCommentaire
Scénario-/10Je ne cote pas cette partie car elle n'est pas importante et que, de toute façon, le scénario des WarioWare n'a jamais été faramineux
Graphismes9/10C'est vrai, les développeurs n'ont pas du y perdre un temps démesuré mais ils sont fort sympa et agréables à regarder
Maniabilité7/10Malheureusement, on a plus que le 'toucher' du stylet, ce qui donne parfois l'impression de tourner en rond. Mais bon, au moins, les commandes se prennent vite en main
Bande Son7/10Sympatoche mais sans plus
Principe10/10C'est du WarioWare ! Des mini-jeux sortis de cerveaux pas bien démoulés et qui durent 3 secondes ? Génial ! Et le fait de pouvoir créer nos propres mini-jeux est super fun !
Durée de vie4/10En voie d'acquisition. Non, franchement, les développeurs auraient pu se fouler pour rajouter 1 ou 2 trucs en plus. Une demi-heure c'est fort court. Heureusement, le CréaMatique est là pour ré-hausser un peu la note
Note Finale14/20Wario Ware : Do It Yourself ! n'est sûrement pas le jeu parfait mais si vous arrivez à passer outre la durée de vie assez minable et que vous êtes patient, c'est un jeu fort sympathique qui laisse libre cours à la créativité. A vos crayons !
Aucun commentaire...

Zzz... Spaghettis... Zzz... Raviolis...
Mario, Super Mario 64