Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Paper Mario 2 : La porte Millénaire » Tests » Test de SLBros.

Paper Mario 2 : La porte Millénaire

Fiche du test
SLBros.
Par SLBros.
8/10
0 commentaire

Boite de Paper Mario 2 : La porte Millénaire

Je crois bien que la dernière fois en date où l'on était en plein dans un Univers de jeu "correct", c'était entre 2002-2005. Date où sont sortis un tas de jeux excellents, et pas mal dans le domaine de Mario. S'il y en a un que j'aimerais décrire plus que tout autre, c'est bien celui-là. Suite digne de Paper Mario, corsé à souhait, et toujours autant d'humour. Et en bonus un Luigi qui sert toujours autant à rien.
Ce jeu, ce fut un coup de boost chez Mario, qui en a bien besoin maintenant... alors cette fois, fini le temps des joueurs se lamentant sur l’île aux casuals, et retour aux sources, mais pas tellement.




Bon euh Georges tu peux foutre une image plus récente cette fois.


Mécékoi Paper Mario? Et bien, c'est un RPG tourné à la Mario (EH BAH OUAIS ENCORE), sauf que les Paper Mario sont très tournées vers l'humour, sont assez complexes et ont un scénario développé tourné lui vers un univers plus sombre, paradoxal me direz-vous, n'empêche que ça marche, ça marche très bien même. (qu'on ne me demande pas ce qu'est un RPG, Wikipédia est là.)
Comme d'hab, on va suivre le même schéma de test, c'est-à-dire que je vais commencer par le scénario, et ensuite je ferai le reste. Seulement ça bloque: le scénario est pour une fois important! En effet, il occupe une vaste place dans le jeu, et pour le comprendre entièrement, il va falloir finir le jeu à 100%, et c'est franchement pas de la tarte. Heureusement, l'histoire principale du jeu se fait comprendre progressivement dans la trame principale, le reste du scénario est plutôt là pour éclaircir les points sombres. Mais rien que le fait de finir un jeu à 100% pour en comprendre le scénario au même statut, c'est une sacrée motivation qui colle à la peau.
Je vais donc faire court pour éviter le spoil au maximum...
Cette fois, le jeu se déroule dans un tout nouvel endroit du nom de Port-Lacanaïe, où Peach est parti se détendre un peu. (heureusement que je ne suis pas blonde dis-donc...) C'est alors qu'un vendeur l'interpelle pour lui parler d'un certain coffre qu'il possède et qui parait-il ne pourrait être ouvert que par un être pur. (ben voyons.) Alors évidement Peach arrive à l'ouvrir (vous comptiez voir l'écran de fin?), et trouve dedans une carte au trésor! Malheureusement, elle n'indique rien, on dirait une banale carte de 1000 ans. Elle décide donc d'appeler son valeureux plombier rouge et de lui envoyer la carte tandis que le vert va sauver la princesse Gaufre, mais ça, c'est autre chose que vous découvrirez. (Oo)
Mais quand Mario arrive à Port-Lacanaïe, Peach n'est pas là... il ne voit qu'un Goomba archéologue du nom de Goomélie et un gros avec son armée de nains qui essayent de lui soutirer des informations... vous sauvez donc le Goomba (vous avez pas trop le choix en fait), et, vexés, l'armée fait une partouze géante se jette sur vous mais ils ont sûrement oubliés qu'ils étaient manchots vu que vous vous faites la malle sans problèmes. Et il leur faudra 5 minutes pour s'en rendre compte.
Goomélie vous remercie donc, et vous explique qu'elle fait des recherches sur l'histoire de la région qui contiendrait un trésor millénaire...vous pensez que ça a un lien avec votre carte, et vous lui montrez. Et là, stupeur! C'est la carte qui va avec le trésor! Comme elle est nulle, elle se joint à votre groupe (auparavant composé de Mario) et vous dit d'aller voir le Professeur Goombeinstein, ou Doc.Goomba (prix nobel de la tarte tatin) qui saura vous éclairer sur le passé mystérieux de la carte et de son trésor...
Après l'avoir trouvé, il examine la carte et vous parle alors de Gemmes Etoile, au nombre de sept (on se demande où ils ont été piocher ça), qui seraient capable d'ouvrir la Porte Millénaire où se cache derrière le fameux trésor...
Mais que sont ces Gemmes Etoile? Que vous réserve cette carte? Que contient donc ce trésor? Et, optionnellement, où est Peach? Tant d'énigmes à résoudre.


WHAT THE FUCK


C'est donc un bon scénario que nous avons là, très bon dans son genre, et qui change de son univers classique tout en restant pour la plupart des éléments classiques. Le tout est très cohérent, il n'y a aucune faille, Nintendo a bossé pour fournir un but à Mario cette fois. Et pour atteindre son but, Mario ne manquera pas ni d'équipements ni d'entourage: des objets farfelus, des badges insolites, des attaques surpuissantes, des partenaires variés, on a de quoi faire!
Hop hop hop, stop! C'est quoi les badges, les attaques et le reste?
Et bien, sachez avant tout, jeunes gens, que Paper Mario se base sur un système à trois stats et pas à trente-douze comme à Pokémon: Les PointsVie (si ils tombent à 0, c'est Game Over), les PointsFleurs (chaque attaque demande un certain nombre de PF pour être utilisée!), et les PointsBadges (Les Badges nécessitent des PB pour être équipés.)
Vous pouvez augmenter une des 3 statistiques en montant de niveau. (+5 points pour les PV/PF, +3 pour les PB.) Et pour monter de niveau, il vous faudra bien sur vaincre des ennemis qui vous rapporteront des Points Etoile, qui une fois au nombre de 100, font monter de niveau. Bien sur, plus l'ennemi est fort, plus vous gagnez de PE.
Plus le Badge est utile, plus il demande de points, et pareil pour les attaques, à la différence que les PF sont utilisés en combat et peuvent être restaurés, tandis que les PB, une fois attribués, les restent jusqu'à modification. Des badges existent aussi pour les partenaires. Vous pouvez créer un saut qui gèle l'ennemi dont la puissance est doublée grâce à un badge, ou encore un marteau en acier surpuissant décuplé par un badge qui permet de faire des combos ! Les choix sont multiples, variés, utiles et puissants. Sans oublier les effets possibles des objets qui viennent s'ajouter ainsi que ceux des attaques de vos partenaires...Les objets peuvent aussi bien soigner qu'infliger des problèmes de statuts (empoisonné, confus, sonné...) ou faire tout simplement très mal! Et ils s'achètent toujours avec des pièces.
Enfin, les partenaires se joignent à vous au cours du jeu, généralement pour que vous puissiez utiliser leurs capacités hors-combats pour progresser dans le jeu. Vous pourrez améliorer leurs stats et leurs capacités plus tard dans le jeu grâce aux Soleils.
Plus loin dans le jeu, vous aurez la possibilité de réorganiser vos stats si vous le désirez, moyennant pourboire, vous vous êtes cru chez mémé?
Mais...des capacités hors-combats, késako? Et bien, comme dans tout jeu qui se respecte, vous pouvez interagir avec l'univers environnant, en cassant des objets ou en activant des mécanismes par exemple. En appuyant sur X, vous utilisez le pouvoir spécial du partenaire, allant de la simple description du lieu par l'explosion de murs en passant par la recherche de trésors! Bref, en combat comme en exploration, les commandes sont variés, et pour passer une porte ou vaincre un boss, il faudra souvent se casser la tête et s'y reprendre à plusieurs fois.
Au fait! Les combats se déroulant sur une scène de théâtre, une attaque provoquant un gros choc pourra faire tomber un projecteur ou le décor du fond, et provoquer des dégâts. Le public pourra même pour lancer des objets bonus, ou si ce sont des méchants, des malus! Il vous faudra alors appuyer sur X pour remettre ce boulet à sa place. Parfois Luigi vient squatter, et bien sur il sert à rien.
Si vous réussissez vos attaques, le public sera content, et remplira votre Jauge Etoile, qui permet de lancer des attaques spéciales avec les Gemmes Etoile récoltées! Attaques monstrueusement puissantes, ou stratégiques. Problème, certains ennemis peuvent faire disparaître le public, et c'est bien embêtant! Plus vous gagnez de niveaux, plus vous serez populaire, plus vous avez de public donc. Simplissime.


Si vous avez une blague quelconque, on est preneur.


Par rapport aux commandes hors-combats, Mario a lui aussi ses propres commandes. Il peut passer dans un mode de 1D, ce qui le rend plus mince qu'une ligne et qui permet de passer entre les murs, Mario peut aussi devenir un avion pour atteindre des endroits éloignés! Il peux devenir un rouleau pour passer sous les trous, et bien plus encore, citons par exemple l'inoubliable Marteau qui pourra être amélioré par la suite. Mario est donc aussi versatile que ses partenaires et que son environnement. Et bien sur, toutes ces capacités peuvent être utilisés en combat, et faire mal! Ce qui élargit davantage le panel de combinaisons possibles.
Question durée de vie, même si le jeu n'est pas bien long, il est corsé, battre les ennemis et les boss ne sera pas chose aisée, et les énigmes vous rebuteront plus d'une fois. La durée de vie s'en retrouve assez longue à la finale, environ 15h/20h.
Avec tout ça on pourrait croire que le jeu est centré sur le combat RPG. Vous n'avez pas tout à fait tort, après avoir fini le jeu, mis à part les combats, il ne nous reste plus grand chose...mais n'oublions tout de même pas un endroit utile dans le jeu: le Bureau des Requêtes. Bourré de demandes en tout genre, il élargit lui aussi considérablement la durée de vie déjà longue et permet de débloquer pleins de bonus! A ne pas négliger.
Y'a aussi un casino avec des minis-jeux, pour passer le temps...ainsi que pleins d'objets à ramasser, dont les fameux Soleils, les fragments d'étoiles... Enfin, tout ça c'est pour les fanatiques. Il y a un endroit dans le jeu réservé aux durs, durs de durs. Il s'agit du Puits aux 100 épreuves, qui contient ennemis bizarroïdes en tout genre ultra-puissants répartis sur 100 étages! Et le boss au 100e étage est... monstrueux... tout simplement le monstre le plus résistant du jeu, c'est dire. Avis aux caïds.
Pour ma part, j'ai plus jamais rejoint cet endroit lorsque j'ai perdu contre ce fameux boss alors que j'étais sur le point de le battre. Il faut vraiment être bien équipé. Et croyez-moi, il y a de quoi s'occuper quatre bonnes heures.


Les Clefts, ennemis les plus chiants du jeu.


Je vous ai cachés plein de choses sur le jeu, notamment la partie "Bowser", car oui la tortue transgénique est présente dans le jeu, elle supporte toujours pas que quelqu'un d'autre kidnappe la princesse à sa place, alors il va la chercher. Avec Bowser, terrorisez la population, tournez-vous en ridicule ou jouez à des bons vieux niveaux rétros de SMB!
Je vous ai aussi caché que l'on peut créer des recettes de cuisine...enfin bref. Côté humour, le jeu est bien garni, bien que l'humour soit omniprésent, il n'est pas lourd (contrairement au mien), et fait toujours sourire, avec la présence d'une mafia, ou les méchants toujours plus débiles les uns que les autres...point positif. Les commandes du jeu sont simplistes: A valide, B annule, X pour les partenaires, et le reste pour les capacités de Mario, le stick sert à se déplacer et START affiche le menu Pause. C'est simple.
La bande son...franchement, elle n'est pas géniale, parfois même agaçante, mais c'est rare. Elle n'a pas de mérite particulier.
Le scénario, je n'ai parlé que de ça, c'est le point fort. Pas la peine de refaire un pavé.
Les graphismes sont bien passés à la GameCube, il n'y a pas de défaut visible, et puis Paper Mario a un style graphique assez particulier, il faut dire.
La durée de vie est très bonne à cause de la difficulté relevée, qui feront tenir les plus ardus au moins 12h, et les autres au moins 20h. Malheureusement, pas grand chose pour s'occuper après.
Bref, Paper Mario : La Porte Millénaire est l'un de mes jeux préférés, et je ne l'ai jamais possédé, seulement reçu en prêt...et maintenant je le cherche sur Ebay. (voyez ma détresse.) Alors, si vous le voyez, ruez-vous dessus, mais attention, si vous n'aimez pas le genre, vous risquez tout de même d'être déçu.

Les plusLes moins
  • Il est corsé celui-là!
  • Un scénario vraiment prenant
  • L'originalité prime
  • Panel d'objets/capacités/badges énorme
  • Pas grand-chose à faire à la fin...
  • Musiques pas prenantes


CritèreNoteCommentaire
Principe9/10Des combinaisons innombrables d'attaques et de bonus, des objets à foison, des ennemis durs à battre, le tout innovant, c'est ce qu'il faut pour un RPG!
Graphismes8/10Rien à dire, c'est du Paper Mario, donc c'est beau, lisse, et homogène.
Maniabilité10/10Comme toujours, si vous ratez votre attaque, ne vous en prenez qu'à vous.
Bande Son6/10Un peu le point noir, elles sont fades et pas très prenantes pour la plupart, et les bruitages se répètent...
Durée de vie7/10Assez longue, de quoi s'occuper, mais une fois le jeu fini, il n'y a plus grand chose à faire.
Note Finale16/20Paper Mario 2: La Porte Millénaire est donc un bon jeu, plus réservés aux fans du genre, mais il fera parfaitement l'affaire si vous y jouez pour la première fois, vous y resterez juste plus de temps. Attention les rageux et casuals, patience de rigueur.



J'avais envie de caser ça.
Aucun commentaire...

C'est toi qui te fais sans cesse sauver par deux moustachus, et c'est CA la honte !
Mimic, Super Paper Mario