Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Mario et Sonic Aux Jeux Olympiques (DS) » Tests » Test de Max

Mario et Sonic Aux Jeux Olympiques (DS)

Fiche du test
Max
Par Max
9/10
2 commentaires

Boite de Mario et Sonic Aux Jeux Olympiques (DS)

Hello, c'est Max! Bienvenue chers lecteurs dans ce test de Mario et Sonic at the Olympic Games (on va dire MSOG, d'ac?) réalisé en exclu pour mon ami mais néanmoins confrère KorHosik. Promis, je vais essayer de le présenter plus mieux que mon premier test ^^. Je dois avouer que j'avais peur de ce que nous réserverait ce jeu, à cause de news du genre "Nous y trouverons des épreuves de: tir, athlétisme, gymnastique, natation et piste". "Quouah? 5 mini-jeux? Ils se foulent pas", me disais-je. Mais que nenni. Ce sont juste les DISCIPLINES elles-mêmes divisées en des tas d'épreuves. Si cela peut vous rassurer (ou pas) MSOG est de la même trempe que MPDS (voir mon test ), autrement dit rempli. Très rempli. Rempli plus qu'il ne faut! Mais je n'ai rien contre, je me demande juste ce qui justifie ces hors-sujets (évoqués plus tard)... pour augmenter la durée de vie, on dirait... pour le plaisir d'avoir des choses à débloquer... Moi je suis pour. Mais les développeurs sont trop durs avec eux-mêmes... Le contenu purement JO suffisait largement. En tout cas, la satisfaction est au rendez-vous. Autre crainte que j'avais au vu des premiers screens : le gameplay. "Bin merde alors, on va faire que frotter ou faire des ronds sur l'écran tactile? Pas bien palpitant tout ça..." Re-que nenni! Tout est très bien maîtrisé, du gameplay à la difficulté croissante, en passant bien sûr par des graphismes irréprochables. "Waw", oserais-je. J'aime bien faire des tours du propriétaire donc je vais vous faire celui de ce jeu… :D

Juste un écran d’accueil après 13 secondes incompressibles de sponsors (devinez qui : N******* et S***). Les cinématiques d’intro, c’est superflu de nos jours. On voit juste une course en mode spectateur si on reste une minute sans « toucher l’écran pour continuer ». Après la création du fichier de sauvegarde, un menu :



I) Un joueur : contient 3 sous menus


  • Match simple (partie rapide) : choix d’un sport parmi 8, puis éventuellement d’une épreuve dans ce sport, puis d’un perso, puis explication de comment ça se joue, puis (enfin) on joue et on a (ou pas) un trophée.
  • Circuit (tournoi, en quelque sorte) on choisit d’abord un des 3 niveaux de difficulté (moyen et dur sont à débloquer en terminant facile), puis dans chaque, un des 5 « circuits », qui est une suite de 3 épreuves, par exemple 100m+longueur+marteau, le tout contre 3 adversaires, choix du perso, et une fois ça fini, on remporte des points en fonction de son rang. Si vous avez le plus de points, ohhhhh coupe d’or. C'est le but.
  • Mission : on nous fait jouer à des épreuves avec des contraintes. Par exemple viser uniquement certains disques en tir, ou sauter de tant de mètres en longueur… Ca rappelle les missions de MKDS, et c'est bien pensé, je trouve. Y’en a 5 différentes pour chaque personnage, dont 2 à 4 à débloquer.

Dans chacun de ces modes un joueur, il y a des tas de choses à débloquer : épreuves, niveaux de difficulté, missions, et toutes sortes de trophées à récupérer et à collectionner.

II) Partie VS


1 à 4 en local avec 1 ou plusieurs cartouches.

III) Records -> 4 sous menus :

  • Records : meilleurs temps/distance/score réalisés pour chaque épreuve.
  • Classements : connexion au CWF pour enregistrer ses scores. Et connaître son rang mondial! Woua. Ils auraient pu intégrer le jeu en ligne aussi, tant qu'à faire! Too bad...
  • Collection : On y trouve moult médailles/trophées/emblèmes/couronnes dissimulés dans tout le jeu, à collectionner, en jouant bien ou en faisant des trucs spéciaux (par exemple youhou j’ai gagné l’emblème « faux départ » après un 100m loupé ^^). 16 médailles à ramasser pour chaque perso, 16 trophées, 40 emblèmes, et 17 couronnes. Y'a de quoi faire.
  • Configuration (du CWF)



IV) Galerie


Tout le surplus autant sympa qu’inutile se retrouve ici. Il y a 5 portes « à thèmes », avec dans chaque salle, 5 portes, qui correspondent à 5 niveaux de difficulté d’un même mini-jeu assez bidon. On a ainsi 25 questions Quizz sur les JO dont on découvre les réponses en dépassant un certain score.
  • Quizz olympique : c’est juste un mini-jeu de mémoire, avec des boutons à toucher dans l’ordre qui s’affiche préalablement. Il y a de plus en plus de boutons dans les niveaux supérieurs, et de plus en plus d’enchaînements à retenir.
  • Les jeux olympiques Un shoot’em-up de (goombas et autres viles créatures) à exterminer avec une carapace qu’on fait glisser sur de la glace…
  • Les jeux de Beijing 2008 : 10 secondes pour retourner le plus de fois la carte montrée sur l’écran du haut…
  • Les jeux olympiques de l’antiquité : un jeu où l’on déplace un dirigeable à la force des poumons, pour collecter des rings et éviter des obstacles.
  • A propos des athlètes : Un de rapidité avec un tapis roulant et des items à disposer d’un côté ou de l’autre.
  • Jukebox. 10 disques à débloquer. 5 thèmes Mario et 5 thèmes Sonic.

Le tout est fort hors-sujet donc. Et assez médiocre, mais ça a le mérite d’exister.

V) Options


Paramètres audio, paramètres utilisateur et test du micro.



Et c’est tout. Pas de réelle aventure en solo, du coup on ne sait pas trop quoi faire, par où commencer, c’est très ambiance « Jouez à ce que vous voulez, osef »… et pas de jeu en wifi, voila qui est regrettable. Mais passons au détail des jeux, qui eux, sont excellents.
Les jeux fantaisistes sont au nombre de 8, et à débloquer dans les différents modes 1 joueur.
Quel que soit le mode de jeu à partir duquel il est lancé, chaque sport dispose, avant le début de la partie, d’écrans d’explications qui dit quels boutons et/ou stylet utiliser, et comment. C’est très complet, et ça s’affiche par défaut la première fois qu’on joue, puis on peut soit les lire soit jouer directement les fois suivantes. En tout, attendez voir que je compte, on a 16 sports, dont 12 disponibles dès le début, plus les « sports de rêve ».



A) Athlétisme


Sur piste : Le 100m. On reste appuyé sur l’écran pour charger son super-départ, et au coup de feu, on fait gauche-droite en frottant à fond comme un gros bourrin une dizaine de secondes. Des écrans tactiles vont souffrir, faites gaffe ^^.
Sur piste : Le 400m. Même principe mais une subtilité : on doit gérer sa force. On a un cœur qui suit notre perso et qui se vide si on court trop vite. On doit surveiller la force qu’il nous reste pour ne pas s’arrêter à cause de l’épuisement, et quand même finir le plus vite possible.Sur piste : « ??? » (400m haies à débloquer)Sur terrain : longueur. On chauffe le public en applaudissant devant le micro de la DS (mignon, en soufflant ça marche aussi), puis on sprinte 40m avant de tracer une diagonale qui détermine l’angle, la vitesse, et le point de départ du saut. Et on arrive le plus loin possible en fonction de ces paramètres et de sa vitesse.Sur terrain : « ??? » (Triple saut à débloquer)Sur terrain : javelot. On court, puis au bon moment on tend le bras en arrière et on lance en traçant deux diagonales de l’écran, zouip zouip.Sur terrain : marteau. Dans un temps limité, on doit faire tourner le marteau le plus vite possible en faisant des ronds sur l’écran et le lâcher avec un bon timing pour qu’il parte en avant, quoi :D

B) Natation


100m nage libre. Là on doit gérer beaucoup de trucs. Le bon départ qui se charge comme pour le 100m, au stylet. Ensuite pour nager, on doit reproduire à l’écran des formes différentes pour chaque perso (flèches, cercles, demi-cercles ou « en huit »). Faut aussi pas oublier de se retourner, arrivé au bout, en tapotant l’écran. Et on a en même temps les poumons qui se vident, on doit donc respirer de temps en temps avec L ou R.« ??? » (4x100m à débloquer)


C) Gymnastique


Trampoline. On rebondit avec un trait vers le haut, et on reproduit les figures en l’air pour pouvoir continuer sa prestation et gagner des points.« ??? »(Cheval d’arçon)

D) Tir à l’arc.


On bande (désolé ça se dit comme ça) avec un tait vers le bas, puis on vise avec un curseur qui tremble, et on lâche. Attention au vent !

E) Tennis de table.


Déplacement avec la manette +, échanges et service avec Y, B et A respectivement pour un effet vers la gauche, pas d’effet, ou un effet vers la droite. En même temps qu’on tape dans la balle, on lui donne une direction avec +. Et On smashe avec B si on a un bon timing. Et la partie va en 5 points :S pourquoi pas 21 ? Allez savoir. C’est pitetre comme ça aux JO. On ne fait pas une partie seule mais un mini tournoi, à partir des quarts de finale.


F) Escrime.


Déplacement avec les boutons, et avec le stylet, trait vers l’avant pour attaquer, vers le haut pour défendre, et vers l’arrière pour feinter. En 10 oups, et en mini-tournoi aussi.

G) Tir.


Tir aux pigeons. On vise avec le stylet et on tire avec L ou R

H) Cyclisme.


On « charge » le départ avec L et R, on alterne L et R pour pédaler, et on doit surveiller sa jauge d’énergie, qui se vide moins rapidement quand on suit un adversaire (aspiration comme dans MKDS). Ça se joue en mini-tournoi. On ramasse des cœurs tout le long de la piste.Voila. Une tripotée de jeux bien sympas. Dans les jeux fantaisistes, il semble y avoir shoot, course, basket, ping-pong nocturne O_o et d’autres trucs cools !J'avais également vu annoncé dans des news de l’aviron et du 4x100m relais, mais je ne sais pas où ils vont se loger, l’écran étant déjà plein...



Oh et les persos ! Mon dieu. J’allais les oublier, alors qu’ils justifient un tel jeu : ils semblent être au nombre de 16 dont/plus zéro à débloquer. Ils sont regroupés en 4 catégories: puissance (Knuckles, Bowser, Vector, Wario), complet (Mario, Amy, Luigi, Blaze), Vitesse (Sonic, Daisy, Shadow, Yoshi), et habileté (Peach, Tails, Waluigi, Dr. Eggman). Il faut évidemment les choisir judicieusement en fonction des épreuves qu'on s'apprête à... faire. C'est pas mal du tout 16, ça manque de singes de la famille Kong, je trouve. Et Conker, et Banjo... snif... ah oui, c'est vrai, RareWare a été racheté par Microsoft. Je m'y ferai jamais. Lesdits persos sont de toute beauté, les polygones se voient juste de près (huhu la truffe de Yoshi c'est un ballon de foot), mais c'est très beau pour de la DS quoi. Et ils sont admirablement animés.



Un point sur les graphismes: remarquables. De la 3D en double-écran pour chaque sport, et qui lag jamais, malgré la foultitude d'objets affichés et animés en même temps. Les décors comme les persos (différents stades, terrains, et autres cours d’eau servent de lieu de rencontre) sont très beaux. La 3D pixelise forcément un peu sur l’écran du bas, car c’est vachement zoomé, mais rien d’affolant, vu que dans chaque sport, on joue en bas pendant qu’on regarde en haut. Chapeau donc, de façon générale. Le son est pas mal aussi mais pas de thème inoubliable, ça aussi ça se fait plus de nos jours (snif).

CritèreNoteCommentaire
Graphismes19/20Juste… waw.
Jouabilité17/20Original sans être transcendant.
Durée de vie12 à 17/20Ca dépend si on est fan de hi-scores et de trucs à débloquer, mais les trucs à débloquer valent en général le coup.
Bande son15/20C’est bourré de bruitages et d’onomatopées des héros qui passent en boucle. Et quelques thèmes musicaux banals. Les voix-off françaises ne sont pas convaincantes.
Scénario-/20Y’a grave rien, même en un joueur, on ne sait pas quoi faire tellement on peut faire ce qu’on veut.
Note Finale18/20Un nouveau Mario, un nouveau hit, malgré que ça soit encore un spin-off pour ainsi dire sans wifi, et destiné a des parties rapides. On n’y reste pas des heures, mais on s’en amuse bien !
2 commentaires !
NYATHAN
NYATHAN
Le 02/02/2016 à 20H37
moi perso jai aps aimer se jeu
FelTeam
FelTeam
Le 09/07/2013 à 10H04
Ça me fait penser à Sonic Universalis

Hee-hee ! I got it !
Mario