Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Mario VS Donkey Kong 3 : Le retour des Minis ! » Tests » Test de Rexoshi

Mario VS Donkey Kong 3 : Le retour des Minis !

Fiche du test
Rexoshi
Par Rexoshi
8/10
3 commentaires

Boite de Mario VS Donkey Kong 3 : Le retour des Minis !

Après un deuxième opus sur DS rempli de bonnes idées, mais malheureusement pas assez exploitées, les Minis-Mario reviennent (malheureusement que) sur DSiWare ! A première vue, le jeu semble être un simple remake, mais il comporte en réalité beaucoup de changements !

Pour ceux qui ne connaissent pas les Mario VS Donkey Kong, il s'agit de jeux basés sur la réflexion. Dans le premier, sorti en 2004 sur Game Boy Advance, Mario devait récupérer les jouets volés par Donkey Kong. L'opus DS sorti en 2007 consistait à mener les Minis-Mario à bon port pour sauver Pauline, l'amie de Mario. Mais bon, on dérive un peu du sujet, là. Revenons-en à notre test.

Scénario

Le scénario est exactement le même que celui de l'opus précédent, à deux-trois détails près. Bon, je le résume rapidement: Mario et sa copine Pauline ré-inaugurent leur parc Super Mini-Mario World, qui vient d'être rénové. Mais lorsque Donkey Kong arrive, il n'y a plus de place! Fou de rage, il kidnappe Pauline et s'enfuit au troisième étage de l'immeuble avec. Mario se lance à leur poursuite, et il pourra encore compter sur ses fidèles Minis-Mario.


En avant, marche !


Principe et maniabilité

Le menu est cette fois-ci un peu différent. Il y a un mode Propriétaire et un mode Invité. Ce dernier permet à vos amis d'essayer une démo du jeu sans modifier votre sauvegarde (car le jeu ne comporte qu'un seul fichier). Vous pouvez aussi retourner au menu DSi ou consulter le mode d'emploi électronique. Le Mode Propriétaire vous emmène, comme pour l'opus précédent, devant un menu où vous avez le Mode Jeu, le Mode Construction et les Options. Passons vite les options en revue: dans ce mode, vous pouvez écouter les musiques, revoir les cinématiques, les crédits, et il y a également une option Mini-jouet. Ce que c'est ? Faudra jouer pour le savoir !

Parlons d'abord du Mode Jeu. Il y a en tout quatre étages comprenant chacun dix niveaux, plus deux étages secrets (le sous-sol et le toit). Le principe d'un niveau est le même que celui de l'opus précédent: vous devez guider les Minis-Mario à la porte de sortie. Jusque là, rien n'a changé. Mais c'est maintenant que nous entrons dans le vif du sujet.


Mais c'est quoi ce nombre de pièces ? Et ce compteur de 'M' ?


Première surprise : les Minis-Mario sont désormais incontrôlables ! Une fois que vous les avez mis en marche, vous ne pouvez plus y toucher ! Heureusement, vous pouvez toujours les faire démarrer un par un, et observer le niveau avant de commencer. Mais vous devez sûrement vous dire: 'Mais si je ne contrôle plus les Minis-Mario, je suis censé faire quoi' ? Hé bien vous devez enclencher les mécanismes au bon moment pour mener les Minis-Mario vers la sortie, tout simplement (bien que ça ne soit pas si simple).

Une autre modification majeure : vous devez sauver tous les Minis-Mario et les faire arriver tous en même temps à la sortie. Si l'un d'eux se brise, vous perdez le niveau ! Et lorsqu'un Mini-Mario passe la porte, un décompte se met en route. A zéro, la porte se referme et s'il y a encore des Minis-Mario dans le niveau, vous perdez aussi ! Avec ça, les niveaux deviennent de sacrés casses-tête ! Mais ne vous inquiétez pas, on s'y habitue vite.


Certains mécanismes sont tirés de l'opus précédent, comme les murs magnétiques.


Comme perdre un niveau est beaucoup plus fréquent qu'avant, Nintendo a inclus un système de vies, représentés par des Jetons Mario. Vous en avez cinq au début, et vous en perdez un si vous échouez, abandonnez ou recommencez un niveau que vous n'avez pas encore terminé. A zéro, c'est game over ! Mais chaque Jeton Mario obtenu vous fait gagner une vie, même chose quand vous ramassez 100 pièces.

De plus, le huitième niveau de chaque étage est un peu différent : la porte est verrouillée ! Un Mini-Mario possède la clé, mais pour terminer le niveau, il faut que ce Mini-Mario arrive en premier pour ouvrir la porte, toujours suivi des autres. Le truc, c'est que comme souvent, les Minis-Mario sont dispersés un peu partout, comme vous ne pouvez plus les arrêter, il faut bien gérer les mécanismes et faire démarrer les Minis dans le bon ordre. Et c'est pas de la tarte !


Comme vous ne pouvez plus faire sauter les Minis-Mario, ils rentrent dans les tuyaux et sautent sur les tremplins dès qu'ils en rencontrent, alors faites gaffe!


Le neuvième niveau de chaque monde consiste, comme dans l'opus précédent, à vaincre Donkey Kong à coups de Minis-Mario à l'aide d'un canon, tout ça en moins de trois minutes. Ces affrontements n'ont pas vraiment changé par rapport à l'opus précédent. Tandis que le dixième niveau se débloque d'une manière un peu particulière: vous devez obtenir la carte Mini-Mario de chacun des neuf autres niveaux (ces cartes permettaient de débloquer un mini-jeu dans l'opus précédent) afin de reformer le mot MINIMARIO. Si vous y parvenez, vous débloquez le niveau Spécial du monde, très difficile !

Plus haut, je vous disais que le jeu ne comportait que quatre étages, soit 40 niveaux... Hé bien j'ai un peu menti ! Une fois le troisième étage terminé, Donkey Kong re-kidnappera Pauline (décidément, il n'a que ça à faire, celui-là) et l'emmènera de l'autre côté ! Vous arriverez alors au rez-de-chaussée '+', suivi des étages '+'. Mais quelle est la différence avec les étages normaux ? Premièrement, les niveaux sont d'une difficulté inimaginable. Deuxièmement, lorsque vous entrez dans le niveau, un bouton 'Commencer' apparaît. Quand vous le touchez, le jeu décompte de 3 à 0, et à ce moment précis, tous les Minis-Mario démarrent, et impossible de les faire changer de sens où les arrêter ! De plus, ils sont souvent séparés les uns des autres dans ces niveaux, ce qui vous obligera souvent à passer d'un côté à l'autre ! Plus facile à dire qu'à faire...


Il n'est pas rare de devoir faire des escaliers comme sur cette image.


On en a fini avec le Mode Jeu. Passons maintenant au Mode Construction. Il permet, comme vous l'avez peut-être deviné, de créer vos propres niveaux, et de les envoyer sur le serveur de Nintendo pour que tout le monde puisse le télécharger ! Il est presque identique à celui de l'opus DS, alors je vais pas trop m'attarder dessus: vous avez 16 kits de construction (4 par étage) dont 4 utilisant le système de porte verrouillée. Une fois le kit choisi, on peut se mettre au travail ! Dans l'éditeur, vous avez trois icônes: le Mini-Mario (vert) permet de placer les éléments, le marteau (bleu) permet d'agir sur ces éléments et le soleil (rouge) permet de sauvegarder ou d'abandonner votre niveau. Cependant, pour pouvoir partager votre niveau, vous devez le réussir avec une étoile d'or. Ah oui, une autre nouveauté: au lieu de 8, vous pouvez sauvegarder... 140 niveaux ! Vous allez avoir du boulot !


L'éditeur est facile à prendre en main, comme sur le jeu DS. Forcément, puisque c'est le même éditeur.


Le partage des niveaux a lui aussi été amélioré. Désormais, vous pouvez les envoyer de deux façons: soit en Partage public (tout le monde peut les télécharger), soit en Partage privé (seuls vos amis peuvent les télécharger). Quand vous téléchargez des niveaux, vous devez choisir un critère de classement (les plus récents, les mieux notés, aléatoires, par modèle ou niveaux de Nintendo). De plus, quand vous terminez un niveau téléchargé, le jeu vous demande de lui attribuer une cote sur 5, qui sera envoyée à Nintendo.

Graphismes

Les graphismes, étant les mêmes que ceux de l'opus précédent, sont aussi bien réalisés. Cependant, les cinématiques ont été beaucoup plus 'bâclées' que dans l'opus DS...

Bande son

Les musiques... ce sont tout bêtement celles de l'opus précédent. Il y a néanmoins quelques nouvelles musiques, qui accrochent tout aussi bien.

Durée de vie

Plus importante que celle de l'opus précédent, grâce à un nombre de niveaux plus élevé, une difficulté augmentée et un Mode Construction amélioré. Pour un jeu à 800 Nintendo Points (8 euros), c'est très inattendu, mais c'est génial.

Les plusLes moins
  • Les modifications apportées ne sont que bénéfiques pour le jeu
  • Mode Construction amélioré
  • Les cinématiques sont moins bien réalisées
  • Peut-être un peu trop calqué sur La Marche des Minis...


CritèreNoteCommentaire
Principe8/10Guider les Minis-Mario à la sortie, c'est original, mais on nous l'a déjà servi avec l'opus précédent.
Graphismes7,5/10Aussi bien réalisés qu'avant. Dommage que les cinématiques aient été moins travaillées...
Maniabilité7,5/10Désormais, on ne contrôle plus les Minis-Mario, mais le nombre de mécanismes augmente. Malgré ça, le joueur est plus 'passif' que dans l'opus DS.
Bande Son8,5/10A part le fait que la plupart des musiques viennent de La Marche des Minis, elles plongent bien le joueur dans l'ambiance du jeu.
Scénario4,5/10Je ne ferai pas de commentaire sur cette partie, vous comprendrez pourquoi. ^^
Multijoueur--/10Echanger ses niveaux, ce n'est pas jouer, donc je ne vais pas noter cette partie.
Durée de vie8/10Avec ses diverses améliorations, le jeu a été rendu plus long, du moins suffisament pour un DSiWare.
Note finale16,5/20Mario VS Donkey Kong 3: Le Retour des Minis! est un très bon jeu, et les défauts de l'opus précédent ont été corrigés. Si vous avez aimé l'opus précédent, il y a beaucoup de chances que vous aimiez celui-ci ! ;)


Remarque: la note globale n'est pas une moyenne mathématique des 7 critères.
3 commentaires !
NYATHAN
NYATHAN
Le 02/02/2016 à 21H18
tu veut une medaille?
MarioGashomy58
MarioGashomy58
Le 27/08/2015 à 13H03
Je l'ai fini deux fois !
FelTeam
FelTeam
Le 20/08/2013 à 09H45
Bravo!!!!!!!!!!!!!


Tremblez, car voici le seigneur des supplices et le cauchemar des mortels : Big Boo !
Boo, Super Mario 64