Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Mario Power Tennis (WII) » Tests » Test de YΩshi

Mario Power Tennis (WII)

Fiche du test
YΩshi
Par YΩshi
8/10
0 commentaire

Boite de Mario Power Tennis (WII)

Vous savez sûrement que Nintendo a décidé de recycler ses jeux Game Cube en les sortant à nouveau sur Wii dans sa gamme “Nouvelle Façon De Jouer !” qui, comme son nom l’indique, propose une nouvelle maniabilité spécifique à la Wii. Sortir un nouveau jeu de tennis Mario pouvait sembler évident tant les fonctionnalités de la Wiimote se prête à ce genre de jeu mais Nintendo a préféré ressortir Mario Power Tennis au prix de 30 €. Mais ce prix justifie-t-il l’achat du titre si l’on a déjà la version Game Cube ? Quels sont les changements par rapport à l’original ? Pour le savoir, lisez ce test !

Genre : Sport/Party Game
Nombre de joueurs : De 1 à 4
Développeur : Nintendo/Camelot
Editeur : Nintendo
Date de sortie : 9 mars 2009
Jouabilité : Wiimote seule ou Wiimote et Nunchuck

Après avoir lancé le jeu et visionné la cinématique d‘intro, on se retrouve devant un menu qui nous propose plusieurs choix, celui de faire un match exhibition, tenter de remporter un tournoi ou faire des mini-jeux. Bizarrement pas d’entraînement. Celui-ci est pourtant bien présent sous forme d’une vidéo de “leçon” que l’on peut visionner avant un match. On nous explique alors comment réaliser les différents gestes sans nous mettre à contribution. Ainsi, on peut réaliser un amorti en balançant la Wiimote du haut vers le bas ou faire un revers en faisant un geste de gauche à droite pour les droitiers et de droite à gauche pour les gaucher. Il n’y a aucunement besoin de boutons pour jouer donc ce qui est un plus car le jeu est plus réaliste mais également un bémol car il faut être debout et assez loin du capteur pour que nos mouvements soient bien détectés. De plus, il est possible de jouer avec et sans le Nunchuck. Les joueurs casuals préféreront la maniabilité avec la manette seule, où le personnage se déplacera seul à la manière de Wii Sports même si l’on peut quand même le déplacer avec les flèches directionnelles. Les gamers joueront plutôt avec la manette d’extension où ils auront un contrôle totale de leur personnage. Après cet apprentissage, on se lance enfin dans notre premier match après avoir choisi le terrain (classique ou farfelu). Le jeu se joue selon les règles classiques du tennis (jeu, set puis match) à une exception prêt, les Super Frappes. Dès que la barre située en haut de l’écran, et que l’on charge en préparant son coup, est pleine, on peut réaliser une Super Frappe offensive ou défensive. Chacune permettra de mettre en difficulté l’adversaire ou de récupérer une balle que l’on croyait perdue. Là aussi, plusieurs options sont possibles : on peut activer les Super Frappes manuellement, choisir laquelle on exécute ou tout le contraire, on peut même totalement les désactiver pour des matchs plus classiques. Il en va de même pour les plongeons que l’on peut réaliser soi-même ou laisser la console s’en charger.


Bowser va bientôt pouvoir placer une Super Frappe.


Après avoir assimilé les quelques bases, on se lance dans le mode tournoi avec notre personnage fétiche à choisir parmi les quatorze disponibles. Trois matchs sont à gagner pour remporter le tournoi. Le premier n’est pas difficile et on le remporte facilement. En finissant plusieurs tournois, on peut gagner de nouveaux personnages, de nouveaux terrains, de nouveaux mini-jeux et bien d’autres choses. C’est après que l’on se rend dans les mini-jeux. On nous propose de faire de la peinture ou de jouer au morpion avec du tennis bien sûr. Si vous avez déjà la version Game Cube, vos avez donc remarqué que le contenu est strictement identique. L’achat de ce jeu n’est donc vraiment pas indispensable si vous avez déjà la version précédente, surtout que les jeux Game Cube fonctionnent sur Wii. Le jeu reprend de plus exactement les mêmes graphismes que la version Game Cube. Ceux-ci sont loin d’être laids et sont mêmes supérieurs à la plupart des jeux Wii d’aujourd’hui, un constat quand même inquiétant. On retrouve donc les belles couleurs acidulées du monde de Mario même sur les terrains de tennis. Le terrain de la place Delfino où l’on doit salir le côté adverse et tenter de nettoyer le sien est particulièrement réussi.


Un des mini-jeux où l’on doit défier Méga Bloups dans un duel ... assez spécial.


Pour les sons, là aussi, on retrouve du classique de Mario. Les musiques sont très réussies et on retrouve des remix de chansons connues. Les bruitages sont également ceux que l’on connaît déjà mais, pour une fois, Nintendo a mis à contribution les haut-parleurs de la manette Wii et l’on entend les cris de joies ou de peine à travers ces derniers. Le jeu est donc très bon mais pêche par sa durée de vie. En effet, après avoir fini les tournois avec un personnage et fini les quelques mini-jeux, on n’est pas beaucoup motivé pour recommencer tout ça avec tous les personnages. Heureusement, les matchs en multi-joueurs permettent de ressortir le jeu quand des amis sont là. Le manque d’un mode Histoire se fait clairement ressentir et l’on aurait pu également s’attendre à un mode en ligne pour de petites mais importantes nouveautés.


Il est possible de revoir les ralentis autant de fois qu’on le souhaite. Et même de zoomer sur l’endroit où la balle a atterri pour s’assurer qu’il n’y a pas faute.

Les +Les moins
  • La nouvelle maniabilité à la Wiimote.
  • Du fun en perspective entre amis.
  • Les différentes options qui permettent vraiment de faire ce que l’on veut.
  • Pas jouable avec une maniabilité plus classique.
  • Pas de mode Histoire.
  • La durée de vie assez faible.



Nintendo a préféré jouer la facilité en ressortant la version Game Cube dan son intégralité sans grand ajout à part la maniabilité. Mais n’est-ce pas le but de cette collection ? Pour un prix de 30 €, l’achat d’une manette Game Cube, d’une carte mémoire et du jeu dans sa première édition est peut-être plus judicieux. Il n’empêche que Mario Power Tennis reste un excellent jeu bien qu’un poil court.

16/20
Aucun commentaire...

Let's go !
Mario