Connexion



Se connecter
S'inscrire

Vous êtes ici : Accueil » Jeux » Mario et Sonic Aux Jeux Olympiques de Londres 2012 (WII) » Tests » Test de Luigi 2

Mario et Sonic Aux Jeux Olympiques de Londres 2012 (WII)

Fiche du test
Luigi 2
Par Luigi 2
7/10
0 commentaire

Boite de Mario et Sonic Aux Jeux Olympiques de Londres 2012 (WII)

Finie la rivalité entre Nintendo et Sega ! Désormais, Mario et Sonic se réunissent pour participer aux Jeux Olympiques. Alors, l'opus 2012 vaut-il le coup ? Ou est-il identique à ses aînés ?



Une nouvelle épreuve, une !

Le jeu démarre sur une très belle scène d'introduction qui permet de découvrir les épreuves et les personnages.

Je ne vais pas m'attarder sur ces derniers, car il a peu de chose à dire. Ils sont au nombre de vingt: dix issus de chaque univers. Aucun nouveau personnage par rapport à l'opus Vancouver. Vous pouvez jouer aussi avec vos Miis (qui seront alors muets) de type complet par défaut. Quant aux vrais personnages, ils sont répartis en quatre catégories: complet, vitesse, habilité et puissance. Regardez donc ce tableau, ce sera plus clair:




Daisy court aussi vite que Sonic. Comme quoi la logique chez Sega est la même que celle de Nintendo.

Reprenons à l'écran titre. Un narrateur vous accueille en citant le très loooong titre du jeu. A noter que le narrateur ne peut s'empêcher de parler, mais ça ne l'empêche pas d'être inutile. Mais on s'y fait. Ensuite vient le menu. On va commencer par le seul intérêt du jeu, le mode "Match simple".

Ce mode permet de jouer aux diverses épreuves du jeu. On remarque que toutes les épreuves sont disponibles dès le début. Dans cette vingtaine d'épreuves, on retrouve un grand nombre de l'opus Pékin. Ainsi, on retrouve avec plaisir le 110m haies, le saut en longueur, le lancer de marteau, le trampoline, le 100m nage libre, ou encore l'escrime.

Mais il a aussi de nouvelles épreuves, comme le football, le beach-volley, le badminton, le cyclisme ou la natation synchronisée.

Cependant, ces nouvelles épreuves remplacent d'anciennes, tel que le triple-saut, le saut en hauteur, le saut à la perche ou le saut de cheval (Nintendo voulait paraître moins "saut" peut-être. Comment ça je ne suis pas drôle ?). Pourquoi avoir retiré ces épreuves ?


Certaines disciplines comportent plusieurs épreuves (jusqu'à sept).

Chaque épreuve possède son propre gameplay, qui a été simplifié par rapport aux opus précédents. Ainsi, le 100m vous fera secouer de haut en bas votre Wiimote. Il faudra appuyer sur B pour sauter les haies du 110m. Vous devrez imiter les différentes nages en natation (crawl, brasse, papillon, petit chien ou crocodile). En équitation comme au cyclisme, il suffira d'incliner le Nunchuk et la Wiimote pour tourner, tout en donnant de petits coups secs ou en pédalant pour accélérer. Le lancer de marteau vous fera tournoyer la Wiimote, contrairement au lancer de disque où il suffit de donner de petits coups et d'incliner l'angle du lancer. Les autres épreuves ont un gameplay plus ou moins similaires.

La plupart des épreuves sont sympathiques. Certaines sont même très drôles ! J'ai un réel coup de coeur pour le ruban, où vous devez faire diverses actions en rythme avec l'une des trois musiques proposées (dont le Danube bleu). Qui ne rigolerait pas en voyant Bowser ou Wario se dandiner sur le tapis ? A noter que cette épreuve n'est pas totalement inédite, vu qu'il s'agit du patinage, la glace en moins. J'adore aussi pratiquer de la natation synchronisée (dans ce jeu bien sûr, sinon, il faudrait que je songe à changer de sexe). Cela consiste à reproduire une position différente toutes les secondes, toujours en rythme avec l'une des trois musiques (dont la Danse Hongroise).



Les indications à l'écran s'enchaînent très rapidement !

Par contre, certaines épreuves sont vraiment nulles et injouables ! Le badminton par exemple, où il suffit de frapper le volant, ce qui peut durer trèèèès longtemps. Heureusement, un coup spécial se déclenche automatiquement pour ne pas passer toute notre journée dessus. Le beach-volley ne fait pas mieux: même si vous devez déplacer votre personnage, il est presque impossible de rattraper. Pourquoi ? Je ne sais pas. Mais en tout cas, celui qui engage gagne un point dans 90% des cas. Pour conclure sur les épreuves nulles, il ne faut pas oublier non plus le football, qui est d'un ennui mortel. Le meilleur moyen de marquer est d'attendre le coup spécial qui apparaît aussi automatiquement.

On peut être aussi déçu du trampoline, où il faut juste secouer n'importe comment la Wiimote pour marquer des points, alors que le précédent gameplay apportait un minimum de challenge (il fallait appuyer sur le bon bouton). Idem pour le canoë-kayak, remplaçant de l'aviron, où il faut juste ramer régulièrement... Tout est conçu pour aider les jeunes joueurs, ce qui n'est pas sans déplaire à ceux voulant un minimum de difficulté.



Beurk ! Du badminton !

Bien sûr, un jeu Mario n'est pas Mario sans un minimum de fantaisie. C'est pourquoi dix épreuves rêves sont aussi disponibles. Et bizarrement, ces épreuves sont les meilleures du jeu tellement elles sont loufoques. L'équitation devient un contre-la-montre où vous devez perdre le moins d'oeufs de Yoshi possible. La course d'obstacles prend place sur une plate-forme tournante où il faut sauter au-dessus des barrières pour marquer des points. Le lancer de disque se transforme en une course sur un disque géant ! Je n'en dis pas plus pour ne pas vous gâcher le plaisir de découvrir ces épreuves déjantées. Sachez juste que Méga-Bloups et Dino-Pirahna viendront pimenter deux épreuves.


Cette épreuve n'a du lancer de disque que le nom.

Avec ces épreuves aux graphismes corrects (mais sans plus, le type de graphisme des party-game sur Wii quoi), le jeu est parfait pour s'amuser à plusieurs. En solo, vous vous ennuierez bien vite. A noter que les musiques des épreuves ne sont pas belles du tout (elles passent même inaperçues avec le narrateur tout-puissant), mais on peut y remédier en choisissant une musique issue des univers du plombier et du hérisson à la place.

Quand on revient au menu, on remarque que le mode "Circuit" n'est plus disponible. Donc non seulement, vous ne pouvez plus enchaîner les épreuves, mais en plus, ce mode est remplacé par le mode le plus nul jamais créé: "Londres en Folie".

Dans ce mode, quatre personnages s'affrontent pour obtenir des vignettes à coller sur une planche (passionnant, n'est-ce pas ?). A noter qu'on choisit la durée de la partie (minimum une demi-heure, et croyez-moi, c'est bien assez). Les personnages se promènent tranquillement dans le centre de Londres vu de dessus. Dès que Big Ben sonne (c'est-à-dire au matin, et au soir), une épreuve commence. Le vainqueur remporte une ou plusieurs vignettes. Durant votre temps libre limité dans ce petit espace, vous devez parler aux PNJ qui se promènent, et qui vous proposeront un mini-jeu pour gagner... des vignettes.

Malheureusement, les cinquante mini-jeux sont tous nuls. Enfin peut-être pas tous, il y a toujours des exceptions, mais je ne les ai pas trouvées. Ces mini-jeux consistent pour la plupart à recueillir le plus de pièces et à attraper un ennemi le plus vite possible. Certains sont vu de dessus, d'autres sont dans un Londres en 3D.

Ce mode est donc à éviter à tout prix ! En solo, c'est terriblement nul. A plusieurs, c'est juste très nul. De plus, les épreuves se font rares et le temps libre est toujours interrompu par un mini-jeu, ou un dialogue sans importante. A noter que si vous collez une vignette sur une case marquée d'un point d'interrogation, cela aura divers effets: vignette supplémentaire, vignette retirée, échange de planches... Mais ce n'est pas ça qui rendra votre partie amusante.


Voici un quart de Londres...

Le menu est équipé d'une messagerie. Divers personnages vous enverront à divers moments des messages pour diverses raisons. Par exemple (et cet exemple vaut pour 75% des messages): Toad vous récompense d'un costume pour votre Mii car vous avez atteint un certain score à une épreuve.
On peut aussi vous donner des conseils, mais pas toujours utiles.

A chaque épreuve jouée, vous gagnez une carte à gratter. Le mode "Bonus" permet de gratter ces cartes. Si vous obtenez une paire sur les six cases, vous gagnerez ce que représente la case, c'est-à-dire un vêtement ou une musique. Ensuite, vous pouvez échanger les cartes grattées (gagnantes et perdantes) contre des vêtements... ou des musiques. Les vêtements permettent d'habiller vos Miis afin de changer leurs statistiques (et de leur donner un look Birdo ou Père Noël).

Cette "quête" des costumes rallonge énormément la durée de vie du jeu. Mais toute personne normale ne s'amusera pas à collecter les costumes, d'autant plus que le chance y est pour quelque chose.

Enfin, le mode "Records" permet justement de consulter vos records, ainsi que ceux mondiaux via Internet. On peut aussi voir le nombre de fois que vous utilisez chaque personnage, et les défis réussis et à atteindre. Bref, un mode à mettre au second plan, car comme l'avez compris, seul le mode "Match simple" a un intérêt. Mais cet intérêt justifie amplement l'achat du jeu.

Les plus:
- Des épreuves amusantes et simples pour la plupart.
- Presque pas de temps de chargement.
- On retrouve les univers de Mario et Sonic.

Les moins:
- Certaines épreuves vraiment ratées.
- Rien n'est à débloquer.
- Pas de nouveaux personnages.
- Plus de mode "Circuit".

CritèreNoteCommentaire
Principe8/10Quoi de plus amusant que Mario, Sonic et leurs amis qui s'affrontent dans des épreuves olympiques ? Dommage qu'on ne puisse pas enchaîner les épreuves...
Graphismes6/10Ce sont des graphismes sympathiques, mais qui n'ont pas évolué depuis le dernier opus. Le jeu n'a pas pour but de nous émerveiller de ce côté là.
Bande-son6/10Idem, ce n'est pas le but du jeu de nous proposer des musiques mémorables. Heureusement, les musiques Mario et Sonic sont là pour rattraper le tout !
Maniabilité8/10Elle est très simple du moment que vous avez lu les commandes. On regrette néanmoins certaines épreuves injouables.
Durée de vie7/10En solo, on s'ennuie ferme, et deux heures suffisent à faire le tour. Mais en multi, on ne s'en lasse pas. De plus, la difficulté des ordis peut être changée. La collecte des costumes n'est pas très intéressante, les défis non plus.
Note finale14/20Mario & Sonic aux Jeux Olympiques de Londres 2012 est le jeu qu'il vous faut pour vous amuser entre amis grâce aux différentes épreuves olympiques. Si malheureusement vous n'avez pas d'ami, il ne sert strictement à rien d'acheter ce jeu. Si vous avez déjà l'opus 2008, il n'est pas non plus nécessaire d'acheter son petit frère, dont le mode "Londres en folie" gâche tout.


Remarque: la note finale n'est pas une moyenne des différents critères. Quoique...
Aucun commentaire...

Tremblez, car voici le seigneur des supplices et le cauchemar des mortels : Big Boo !
Boo, Super Mario 64